26.02.2018, 18:27

L’écriture «inclusive», qui veut féminiser le langage, s’invite au Club 44

Premium
chargement
Pascal Gygax dirige l’équipe de psycholinguistique de l’Uni de Fribourg.

Conférence Le psycholinguiste Pascal Gygax, qui donnera une conférence ce mardi au Club 44, à La Chaux-de-Fonds, explique en quoi l’utilisation du masculin alimente le sexisme de notre société.

Psycholinguiste à l’Université de Fribourg, Pascal Gygax travaille sur la manière dont notre cerveau traite la marque grammaticale masculine. Interview.

L’écriture inclusive, c’est quoi?

Cela englobe plusieurs formules, qui visent à remédier à l’utilisation unique du masculin dans le langage. On peut par exemple dire «mécaniciens et mécaniciennes» ou exploiter la neutralisation, en disant «des personnes qui font de la mécanique».

Pourquoi vouloir éviter l’écriture «exclusive»?

Elle génère une ambiguïté....

À lire aussi...

AnimauxSoutien à l’abattoir neuchâtelois des Ponts-de-MartelSoutien à l’abattoir neuchâtelois des Ponts-de-Martel

SpectacleLa Chaux-du-Milieu: au Moultipass, les femmes font la loiLa Chaux-du-Milieu: au Moultipass, les femmes font la loi

InsoliteL’hiver où le ciel est tombé sur la tête de La Chaux-de-FondsL’hiver où le ciel est tombé sur la tête de La Chaux-de-Fonds

Ski nordiqueCourse repoussée à La BrévineCourse repoussée à La Brévine

JusticeLes cambrioleurs des vallées écopent de 20 et 24 mois de prison fermeLes cambrioleurs des vallées écopent de 20 et 24 mois de prison ferme

Top