08.09.2019, 18:05

L’aviation à la fête aux Journées populaires à La Chaux-de-Fonds

chargement
Hormis des hélicoptères et des avions, les planeurs étaient également de la partie lors des Journées populaires de l'aviation, à l'aéroport des Eplatures.

Manifestation L’aéroport des Eplatures, à La Chaux-de-Fonds, a accueilli près de 3’000 personnes durant les Journées populaires d’aviation ce week-end. Cela faisait sept ans que ces journées n’avaient plus été organisées. Malgré un temps maussade dimanche, les organisateurs sont satisfaits des deux jours.

Cela faisait sept ans qu’avions, hélicoptères et planeurs n’avaient plus eu l’occasion de se retrouver à La Chaux-de-Fonds dans le cadre des Journées populaires d’aviation. Si l’aéroport des Eplatures a eu des airs de Cointrin samedi, la météo a cloué les avions au sol dimanche. Cela n’a pas empêché près de 500 personnes d’effectuer un tour dans les nuages.

Au total, 3000 curieux ont profité des différentes activités à travers le week-end. Les visiteurs ont eu l’opportunité de découvrir la tour de contrôle, mais aussi les différents hangars et les appareils qu’ils abritent. Les plus chanceux ont même pu s’asseoir aux commandes. «Le public continue d’être fasciné par l’aviation», note André Laville, président de l’Aéro-club des Montagnes neuchâteloises - dont c’est la 90e année d’existence.

350 mouvements ont été enregistrés ce week-end à l’aéroport des Eplatures.
Photo: Christian Galley

Un temps mitigé, mais des sourires

L’aéroport a «tourné à plein régime» samedi. Pas moins de 350 mouvements ont été enregistrés sur la journée. «Nous n’étions pas loin des standards de Genève», sourit Emmanuel Tocalli, l’un des trois contrôleurs aériens présents.

Nous voulions mettre en valeur l’aviation et c’est réussi.
Raphaël Boichat, directeur de l’aéroport régional des Eplatures

Dimanche, les conditions météorologiques ont «frustré» le président de l’Aéro-club. «Les nuages étaient trop bas pour permettre aux avions de voler en toute sécurité», explique-t-il.

Pas de quoi déprimer le moral des organisateurs. «Nous voulions mettre en valeur l’aviation et c’est réussi», estime ainsi Raphaël Boichat, directeur de l’aéroport des Eplatures. André Laville ne dit pas le contraire. «Voir autant de sourires sur le visage des enfants, c’est fantastique.»

Que les amateurs de vol se rassurent: le prochain rendez-vous «espéré» est prévu dans deux ans.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Vol à voileLes planeurs neuchâtelois cherchent des courants ascendantsLes planeurs neuchâtelois cherchent des courants ascendants

AviationLa Chaux-de-Fonds: un nouvel avion tout confort est arrivé aux EplaturesLa Chaux-de-Fonds: un nouvel avion tout confort est arrivé aux Eplatures

EnquêteLa Chaux-de-Fonds: turbulences à l’aéroport des EplaturesLa Chaux-de-Fonds: turbulences à l’aéroport des Eplatures

Top