02.08.2015, 19:52

Jugé pour avoir tué son épouse

chargement

Plus de trois ans après les faits, un père de famille chaux-de-fonnier va comparaître vendredi devant le Tribunal criminel de La Chaux-de-Fonds pour le meurtre de son épouse. Le soir du 6 janvier 2008, ce quinquagénaire avait utilisé son ancien pistolet d'ordonnance et mis fin à la vie de la mère de ses deux enfants, dont il était séparé.

L'homme est prévenu d'assassinat, subsidiairement de meurtre, de tentative d'assassinat, subsidiairement d'actes préparatoires délictueux. Il appartiendra au tribunal, qui se réunira vendredi en audience préliminaire, puis les 18, 19 et 20 mai en audience de jugement, de déterminer s'il y a eu ou non préméditation. La prévention d'assassinat, qui figure dans la convocation au tribunal, pourrait en effet le laisser entendre.

Le drame s'est déroulé un dimanche soir au domicile de l'épouse du prévenu. Faisant usage de son ancienne arme d'ordonnance, il a tiré sur la victime alors que ses jeunes enfants se trouvaient dans la pièce d'à côté, selon les informations qui avaient été recueillies le lendemain du drame. Après son geste, le père a ensuite immédiatement appelé la police. Il a été arrêté sur place et a reconnu les faits.

Depuis la réorganisation de la justice neuchâteloise, entrée en vigueur au début de cette année, il n'y a plus de Cour d'assises cantonale ni de jury populaire, mais un Tribunal criminel, composé de trois juges professionnels et établi pour l'heure sur deux sites. C'est donc à La Chaux-de-Fonds que sera jugé le prévenu, qui a déjà purgé 282 jours de préventive ainsi que 947 jours d'exécution de peine anticipée. /frk


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Les BrenetsLe bâtiment qui a brûlé aux Brenets appartenait à une société qui avait déposé le bilanLe bâtiment qui a brûlé aux Brenets appartenait à une société qui avait déposé le bilan

PolitiqueLa Chaux-de-Fonds: une commission consultative pour oublier l’affaire du «troll»?La Chaux-de-Fonds: une commission consultative pour oublier l’affaire du «troll»?

NominationUn ancien chef de service de l'Etat à la tête des affaires juridiques de La Chaux-de-FondsUn ancien chef de service de l'Etat à la tête des affaires juridiques de La Chaux-de-Fonds

SécuritéLes ultras du HC Ajoie boycottent le match aux MélèzesLes ultras du HC Ajoie boycottent le match aux Mélèzes

CritiqueLa Chaux-de-Fonds: moralité mise à mal au Zap théâtreLa Chaux-de-Fonds: moralité mise à mal au Zap théâtre

Top