12.10.2018, 16:54

A sec, le Doubs prend des allures de pâturages

Premium
chargement
1/26  

Environnement 2018 a connu le plus chaud semestre d’été jamais enregistré, avec son lot de conséquences sur les nappes phréatiques et la faune piscicole. La Fédération suisse de pêche tire la sonnette d’alarme.

Tandis que les nuages retiennent toujours leurs gouttes, le Doubs prend des allures de pâturage là où la rivière s’est retirée. Et dans les gouilles où l’eau subsiste, elle est envahie par les cyanobactéries, en raison du manque d’oxygène.

Las, aucun épisode pluvieux d’importance n’est attendu ces prochains jours. «Un petit passage pluvieux est prévu lundi, mais on n’attend pas de grosses pluies, pas de quoi remplir le lit de la rivière et les nappes phréatiques», prévient...

À lire aussi...

Manque d'eauLes falaises des bassins du Doubs offrent un spectacle insoliteLes falaises des bassins du Doubs offrent un spectacle insolite

EnvironnementLe Doubs est devenu la Vallée de la mortLe Doubs est devenu la Vallée de la mort

SécheresseSécheresse: interdiction de naviguer sur les eaux du DoubsSécheresse: interdiction de naviguer sur les eaux du Doubs

SécheresseHécatombe de poissons du côté français du DoubsHécatombe de poissons du côté français du Doubs

Top