26.11.2020, 17:00
Lecture: 4min

Fermés, les établissements publics neuchâtelois affichent leur souffrance sur Facebook

Premium
chargement
Les restaurants rouvriront le 10 décembre dans le canton de Neuchâtel. Archives: Lucas Vuitel

Covid-19 «La Douloureuse, svp!» C’est le nom de l’action visuelle menée par des dizaines de bars et restaurants neuchâtelois sur Facebook, pour sensibiliser les politiques à leur situation précaire et se rapprocher des gens.

«Ah tiens, c’est con se ferait vite chier s’il n’y avait plus nul bar où aller» (sic). Joueuse et irrévérencieuse – un peu à l’image d’une bonne ambiance de fin de soirée –, cette phrase est tirée de «La Douloureuse, svp!», une petite opération de communication menée depuis deux semaines par des tenanciers neuchâtelois sur Facebook. Leur but: sensibiliser les politiques à...

À lire aussi...

LoisirsA La Chaux-de-Fonds, on sort le bob pour aérer les enfantsA La Chaux-de-Fonds, on sort le bob pour aérer les enfants

RétrospectiveEn 2000, la résistante française Lucie Aubrac était à La Chaux-de-FondsEn 2000, la résistante française Lucie Aubrac était à La Chaux-de-Fonds

HistoireL’époque où les Chaux-de-Fonniers lugeaient jusque sur le PodL’époque où les Chaux-de-Fonniers lugeaient jusque sur le Pod

VinNon-filtré: une nouvelle étiquette fleurie pour les vins de La Chaux-de-FondsNon-filtré: une nouvelle étiquette fleurie pour les vins de La Chaux-de-Fonds

Plaisirs d’hiverLes Brenets: il vaut mieux éviter les parties de hockey sur le lac geléLes Brenets: il vaut mieux éviter les parties de hockey sur le lac gelé

Top