24.11.2016, 18:20

Faillite de l'entreprise Technotime aux Brenets

chargement
L'entreprise Technotime avait compté jusqu'à 150 employés.

Horlogerie Le Tribunal régional des Montagnes et du Val-de-Ruz a prononcé le 17 novembre dernier la faillite du fabricant de mouvements Technotime, basé aux Brenets.

Une page se tourne dans le paysage horloger. Le fabricant de mouvements Technotime a fait faillite. L'entreprise basée aux Brenets comptait une vingtaine d'employés.

La faillite a été prononcée par le Tribunal régional des Montagnes et du Val-de-Ruz le 17 novembre, selon la Feuille officielle suisse du commerce. L'information a été révélée cette semaine par le site internet Business Montres.

En proie à des problèmes de rentabilité, Technotime comptait construire un nouveau calibre d'entrée de gamme, lit-on dans le jugement de faillite. Mais l'actionnaire principal - le groupe hongkongais Chung Nam, entré dans le capital en 2004 - n'a plus voulu soutenir la société. Celle-ci a cherché de nouveaux investisseurs, mais n'a pas réussi dans le délai requis.

L'entreprise avait compté jusqu'à 150 employés, entre la Suisse et son site français de Valdahon dans le Doubs. Celui-ci avait été liquidé en 2009.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...


Top