06.02.2018, 15:08

Emeute de la Braderie de La Chaux-de-Fonds: 19 personnes identifiées

chargement
Les émeutiers avaient causé de nombreux dégâts.

Fait divers Au terme de son enquête, la police neuchâteloise a identifié 19 personnes ayant participé à l'émeute qui était survenue en septembre 2017 à La Chaux-de-Fonds, en marge de la Braderie.

A la suite de l'émeute survenue à la Braderie de La Chaux-de-Fonds en septembre 2017, la police neuchâteloise a mené de nombreuses investigations et a pu identifier dix-neuf individus qui ont participé à cette émeute. Toutes ces personnes sont des hommes, âgés pour la plupart entre dix-sept et vingt-neuf ans, selon un communiqué.

Seize de ces personnes habitent La Chaux-de-Fonds, une à Neuchâtel, une au Locle et une dans le canton de Berne. Seuls trois d’entre eux n’étaient pas connus des services de police lors des faits. Toutes ces personnes font l’objet de diverses dénonciations au ministère public à Neuchâtel et au Juge des mineurs pour notamment des faits d’émeute, de scandale en état d’ivresse, de dommages à la propriété, de violences et menaces contre les autorités/fonctionnaires, de rixe, d’infractions à la loi fédérale sur les stupéfiants et d’infractions à la loi fédérale sur les armes et munitions.

Ambulance caillassée

Pour mémoire, lors de la Braderie 2017, alors qu’une patrouille de la police neuchâteloise sécurisait l’intervention d’une ambulance du SIS des Montagnes Neuchâteloise à Espacité, appelée pour une personne blessée à l’arme blanche, policiers et pompiers avaient été pris à partie par plusieurs individus. Ceux-ci avaient lancé divers projectiles sur les intervenants, provoquant une émeute.

Un important engagement de police avait été rendu nécessaire afin de contenir l’émeute à l’extérieur de la fête et rétablir l’ordre afin d’éviter de dangereux mouvements de foule. Quatre personnes avaient été interpellées le soir-même. Cette émeute, qui n’avait heureusement pas fait de blessé, a provoqué pour plus de CHF 53'000 francs de dégâts sur des véhicules et des bâtiments, dont CHF 19'000 francs pour la seule ambulance du SISMN prise sous les jets des émeutiers


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

IncidentDes pseudo-banlieusards à l'origine de l'émeute de la BraderieDes pseudo-banlieusards à l'origine de l'émeute de la Braderie

Top