04.02.2019, 15:12

Du nouveau pour Rapidoffset, la dernière imprimerie locloise

chargement
Jean-Pierre Chapuis, directeur de Rapidoffset.

ECONOMIE Rapidoffset, la dernière imprimerie locloise, se sépare de ses machines.

Dans un domaine où la technologie et l’innovation priment, le dernier imprimeur du Locle, Rapidoffset, négocie un nouveau virage en alliant ses forces à Aprint Holding SA, propriétaire notamment de Messeiller SA à Neuchâtel, par le biais d’un partenariat.

Cette collaboration permettra d’apporter un changement notable tant dans l’application des normes ISO que par l’éventail des prestations proposées, communique l’entreprise locloise. 

Pas de suppression d’emploi

En choisissant cette option, l’imprimerie s’allège de ses lourds moyens de production offset et confiera les travaux «conventionnels» à son nouveau partenaire. L’accueil, le département prépresse ainsi que le Print Service «numérique» seront encore renforcés. Chaque collaborateur a conservé son emploi.


À lire aussi...

EditionLe Locle: l'imprimerie Gasser dépose le bilanLe Locle: l'imprimerie Gasser dépose le bilan

LE LOCLELe dernier imprimeur de la villeLe dernier imprimeur de la ville

EditionGasser Media: les raisons de la faillite de l’imprimeur locloisGasser Media: les raisons de la faillite de l’imprimeur loclois

Top