17.04.2018, 00:01

Les Brenets: ils couchent des sapins dans le Doubs pour attirer le brochet

Premium
chargement
1/6  

Halieutique Pêcheur et forestier-bûcheron, Bryan Fantini a pu installer des frayères entre le débarcadère et le Saut-du-Doubs.

C’est nouveau ici, mais la technique est éprouvée, notamment en Suisse alémanique. On abat des arbres – si possible à couronne imposante et dense – et on les couche dans le cours d’eau sans oublier de les attacher au rivage (par des câbles métalliques fixés aux souches): les poissons «crocheront» leurs œufs dans les branchages immergés pour assurer leur reproduction.

Ces frayères naturelles ont été installées il y a un mois dans la rivière. Il y en a une...

À lire aussi...

JeunesseCoronavirus: deux blogs pour occuper les jeunes Chaux-de-fonniers durant le confinementCoronavirus: deux blogs pour occuper les jeunes Chaux-de-fonniers durant le confinement

événementLa Chaux-de-Fonds: la 74e Biennale d’art contemporain reportée à 2021La Chaux-de-Fonds: la 74e Biennale d’art contemporain reportée à 2021

FormationExamens à l’Uni de Neuchâtel: nouvelle revendicationExamens à l’Uni de Neuchâtel: nouvelle revendication

CommerceLes marchands sont de retour au centre-ville de La Chaux-de-FondsLes marchands sont de retour au centre-ville de La Chaux-de-Fonds

Bons plansLapins de Pâques en confinement: les bons plans d’«ArcInfo»Lapins de Pâques en confinement: les bons plans d’«ArcInfo»

Top