22.05.2019, 16:45

Des arbres seront abattus pour le projet immobilier de l’Argillat, au Locle

Premium
chargement
Six villas devraient voir le jour à l'Argillat, si l'étude géologique est concluante.

Urbanisme Après avoir vendu une partie de leur terrain de l’Argillat, au Locle, à un promoteur, les anciens propriétaires s’inquiètent du nombre d’arbres qui devront être abattus. Réponse des autorités.

A l’Argillat, sur le coteau sud du Locle, la famille Tissot guette le bruit des tronçonneuses avec appréhension. Ex-propriétaire de la parcelle qui jouxte sa propriété, le couple a découvert avec effroi que quelque 70 arbres avaient été marqués, en vue d’être abattus. «C’est le double de ce qui était initialement prévu!», s’insurgent-ils, d’autant plus que certains arbres se situent...

À lire aussi...

LE LOCLEUne soixantaine de Loclois s'opposent au projet de l'ArgillatUne soixantaine de Loclois s'opposent au projet de l'Argillat

Top