27.11.2019, 16:17

Ces millions d’intérêts qui plombent les finances de La Chaux-de-Fonds

Premium
chargement
C’est en 2007 que Laurent Kurth, alors chef des Finances de La Chaux-de-Fonds, signe les termes des deux emprunts.

Finances Le Conseil communal de La Chaux-de-Fonds serait devenu sage quand il s’agit d’emprunter… Mais les deux emprunts Depfa en cours font toujours peser une menace sur les finances de la Ville. On fait le point.

Dès l’an prochain, il pourrait y avoir non plus un seul, mais deux emprunts toxiques pour les finances de La Chaux-de-Fonds. Et ce jusqu’en 2029. En théorie en tout cas.

Le premier contrat Depfa a coûté 12 millions de francs «en trop» jusqu’ici. Et ce n’est pas fini.

Ce jeudi 28 novembre, le Conseil général se penchera justement sur un...

À lire aussi...

LA CHAUX-DE-FONDSUn emprunt qui plombe la VilleUn emprunt qui plombe la Ville

Un emprunt qui plombe la Ville

En 2007, Laurent Kurth, alors argentier communal, signe un contrat de prêt indexé sur l’euro et ne prévoyant aucun...

  24.11.2015 00:01
Premium

La Chaux-de-FondsLa Ville de La Chaux-de-Fonds paie un peu moins pour l'emprunt toxique contracté en 2007La Ville de La Chaux-de-Fonds paie un peu moins pour l'emprunt toxique contracté en 2007

Un emprunt un peu moins toxique

Même si le taux baisse, la Ville de La Chaux-de-Fonds paie toujours des intérêts exorbitants pour 20 millions empruntés...

  15.06.2018 18:20
Premium

Top