12.04.2019, 15:37

Affaire «Chrome»: le juge neuchâtelois doit se récuser

Premium
chargement
Pierre Cornu en conférence.

Justice Les quatre trafiquants de drogue condamnés en octobre à La Chaux-de-Fonds dans le cadre de l’affaire «Chrome» attendent d’être rejugés. En coulisses, ça chauffe.

Pierre Cornu ne sera pas le président de la Cour d’appel chargée de se prononcer sur l’affaire «Chrome», qui défraye la chronique dans le canton de Neuchâtel. Deux mandataires de la défense et la procureure avaient fait appel du jugement de quatre trafiquants de drogue, condamnés en octobre à La Chaux-de-Fonds sur la base, entre autres, d’une infiltration...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

JusticeLa procureure neuchâteloise de l’affaire «Chrome» ne sera pas récuséeLa procureure neuchâteloise de l’affaire «Chrome» ne sera pas récusée

Drogue«Chrome», l’affaire de trafic de drogue qui questionne la justice neuchâteloise«Chrome», l’affaire de trafic de drogue qui questionne la justice neuchâteloise

Top