1er mai: des militants masqués, mais pas muselés au Locle

chargement

Manifestation Les voix se sont élevées à Fleurier, Neuchâtel et au Locle à l’occasion de la fête du travail. La question de l’AVS et de l’augmentation de l’âge de la retraite des femmes s’est notamment invitée dans les discours.

 01.05.2021, 19:00
Premium
Au Locle, féministes et écologistes ont rejoint les mouvements de défense des travailleurs pour dénoncer une société patriarcale et capitaliste.

Les forces progressistes du canton de Neuchâtel n’ont pas peur de se mouiller ce samedi 1er mai. Et ce n’est pas la petite pluie fine qui tombait samedi qui a retenu les militantes et les militants de défiler à l’occasion de la fête du travail. A Fleurier, Neuchâtel et au Locle, les syndicats Syna et Unia, ainsi que les partis de gauche,...

À lire aussi...

Lutte1er mai: les jeunes et la santé, les combats post-Covid des syndicats1er mai: les jeunes et la santé, les combats post-Covid des syndicats

Revendications1er mai: plusieurs manifestations parfois non autorisées, malgré la pluie1er mai: plusieurs manifestations parfois non autorisées, malgré la pluie

Top