02.07.2019, 10:32

Les gagnants du concours «10’000 abonnés» sont…

chargement
De gauche à droite : Michel Olivier Ryser (Directeur Croisitour), Jonas Schurch, Florence Dutoit, Aylin Pamuksaç et Christophe Mirabile (ArcInfo)

Instagram Il y a un mois, la page Instagram d’ArcInfo célébrait ses 10’000 abonnés, en organisant un concours en collaboration avec Croisitour Voyages. Parmi plusieurs centaines de clichés de vacances reçus, le tirage au sort a fait trois heureux gagnants.

Fin mai 2019, le compte Instagram d’ArcInfo, qui retrace en images et au quotidien l’actualité du canton de Neuchâtel et de l’Arc jurassien, accueillait son 10’000e abonné et lançait à cette occasion un concours de photographies de vacances.

La semaine passée, trois heureux candidats ont été tirés au sort et se sont vus recevoir chacun un bon de voyages de CHF 500.- offert par Croisitour Voyages.

Voici les trois clichés gagnants:

Florence Dutoit (Corcelles)

«La Laponie au cœur de l’hiver, j’en rêvais. C’est près de Ruka, en Finlande, que j’ai eu le bonheur de séjourner en février 2018. Ce fut une parenthèse magique! Un rendez-vous quotidien avec les aurores boréales et, entre autres moments inoubliables, ma première randonnée en qualité de musher. Une trentaine de kilomètres dans une nature abondamment enneigée, silencieuse, belle. Et ces chiens, si enthousiastes et gentils, infatigables, au regard envoûtant… Pas vrai?»

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Après 25 kms, même pas fatigués…

Une publication partagée par ғlorence | ѕwιтzerland (@floneuch) le

Jonas Schurch (Cortaillod)

«J’ai pris cette photo à Godafoss, lors de mon voyage en Islande. J’ai profité que ma sœur et sa famille fassent le tour du monde pour les rejoindre dans ce pays qui me faisait rêver depuis longtemps. Ce qui me plaît sur cette photo en dehors de la cascade qui est splendide, c’est aussi ce ciel chargé, menaçant, qui peut arriver et disparaître en quelques minutes en Islande. Ce lieu est magique par la puissance naturelle qu’il dégage. Mais quand on se rend sur place, on est aussi confronté très vite au fait que l’on fait partie d’un tourisme de masse qui menace ces lieux, qu’on essaie de rendre de plus en plus accessibles. Cette sensation nous accompagne dans nombre d’endroits complètement fous là-bas, mais ou l’on peut se parquer à 200 m avec un camping-car à la suite de dizaines d’autres. Ce qui a amené une autre contrainte, attendre le moment où il y aurait le moins de personnes sur ma photo. Pour ce qui est des réglages, un ISO à 100 ouverture a f16 et seulement 4 secondes.»

Aylin Pamuksaç (Le Landeron)

«Cette photo a été prise à Hauterives, non pas dans le canton de Neuchâtel, mais en France, à une heure au sud de Lyon. Nous avions décidé d’aller au Festival d’Avignon avec mon copain l’été dernier et on s’est dit qu’on allait faire quelques arrêts en route afin de découvrir quelques endroits dans ce pays voisin qu’on ne connaît pas si bien que ça… Mon amoureux m’avait parlé de ce Palais idéal du facteur Cheval dont je ne connaissais pas grand-chose, mais j’avoue avoir été émerveillée par cette architecture unique et inqualifiable dès que mes yeux se sont posés dessus… Le facteur Cheval a mis 33 ans à construire son Palais idéal sorti tout droit de son imagination. On y trouve des inspirations biblique, hindoue et égyptienne. C’est en butant sur une pierre pendant sa tournée que le facteur Cheval décide de donner forme à ses songes les plus fous… Cette persévérance me fait dire que finalement tout est possible, il suffit de prendre son temps et d’être un peu fou…»

 

Les autres photographies du concours sont disponibles ici.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Réseaux sociauxConcours organisé pour célébrer les 10’000 abonnés de la page Instagram d’ArcInfoConcours organisé pour célébrer les 10’000 abonnés de la page Instagram d’ArcInfo

écoeurantAfflux d’Instagrameurs indélicats à Tchernobyl après la série éponymeAfflux d’Instagrameurs indélicats à Tchernobyl après la série éponyme

Top