03.08.2015, 08:58

Le règne des zéros sociaux

chargement
Par jérôme bernhard

C'est fini. Au terme d'une indéfectible relation amoureuse vieille de cinq jours, Kenny, 12 ans, s'est fait larguer par sa chérie, Léa, 11 ans et demi. La nouvelle a fait l'effet d'un tsunami sur leurs profils Facebook respectifs. Aux larmoiements pathétiques du jeune garçon, Léa a répondu par d'insolents scoops tout droit sortis de son cercle intime. En effet, quelques minutes après avoir asséné ses derniers adieux à Kenny, elle vantait déjà les mérites du futur homme de sa vie: Hugo, 14 ans, irrésistible sur son péteux rutilant au centre de la cour de récré.

Des tragédies facebookiennes comme celle-ci, on nous en impose chaque jour par milliers. Ces étalages de vies sentimentales sont aussi saoulants que poilants. Un site web - zeros-sociaux.fr - se charge de répertorier toutes les perles de ce type qui fourmillent sur les réseaux sociaux. Ces bijoux de déchéances sociales sont classés en une dizaine de catégories. Par exemple sous le thème «dialogues confidentiels», on y trouve cette rencontre impromptue:

«Fiona: - T'es qui? On se connaît?

Julien: - Non, je suis tombé sur ton profil. Je me demandais juste si tu acceptais de me regarder tout nu sur MSN.»

Comme quoi «c pas au vieux singes qu'on apprend a construire des limace» (réflexion de Samir, en sous-français dans le texte, catégorisée sous «crimes orthographiques»)...


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HistoireQuand Neuchâtel usait de la tortureQuand Neuchâtel usait de la torture

Quand Neuchâtel usait de la torture

Avec ses «capsules criminelles», l’historien Karim Boukhris s’appuie sur les documents de la justice criminelle...

  23.02.2020 15:00
Premium

RétrospectiveEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancéeEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancée

Chronique«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno

HumourChronique de Christophe Bugnon: ça a super marchéChronique de Christophe Bugnon: ça a super marché

NatureLe bouquetin des Alpes n’est pas forcément tiré d’affairesLe bouquetin des Alpes n’est pas forcément tiré d’affaires

Top