Le regard est le médiateur des cœurs

chargement

Hors les murs La vie en institution de retraite nous est contée grâce au personnel actif entre ses murs. Aujourd’hui, Sylviane Méreaux, infirmière cheffe du Home Bellevue, au Landeron, évoque une expérience de vie autant que professionnelle.

 13.05.2021, 16:00
Le regard est le médiateur des cœurs

Il y a un an a commencé cette pandémie qui nous frappe encore. Les EMS, même ceux qui ont été épargnés comme le home Bellevue, sont passés par la peur, l’angoisse, les interrogations, le découragement, etc. Mais, et je tiens à le relever, aussi par des moments de rapprochement, de solidarité, de joies et de rires.

Grandir dans la crise, tel est le défi dans nos établissements.

Les résidents nous suivent en toute confiance, et c’est un cadeau. Ils voient leur famille dans un temps limité, ne peuvent se toucher ou s’embrasser. Nous sommes à leurs côtés pour traverser cette épreuve et les accompagner quand la tristesse les gagne.

Au début, avec le masque, les résidents nous confondaient. Maintenant, ils regardent la couleur de nos yeux.

Mais ces mêmes résidents nous font grandir. Ils ont appris à lire dans nos yeux. Les masques que nous portons gênent la communication verbale. Grâce à leur faculté d’adaptation, nos aînés nous ont permis de développer davantage la communication non-verbale. Une collègue et moi nous ressemblons: cheveux gris et courts, même taille, lunettes. Au début, avec le masque, les résidents nous confondaient. Maintenant, ils regardent la couleur de nos yeux et disent «ce n’est pas S. c’est F.».

Un philosophe suisse du 19e siècle, Henri-Frédéric Amiel, disait: «Quand le regard parle, la parole se tait.» La vie se lit dans les yeux: mélancolie, tristesse, désespoir, inquiétude et surtout joies, malice, bonheur et rires. Les résidents perçoivent nos émotions en regardant nos yeux. Ils se sont habitués à nos masques qui cachent nos rides, selon eux.

De même, nous sommes attentifs à leur regard: quelle émotion les habite aujourd’hui? Un œil pétillant, lumineux, malicieux nous emporte ensemble dans le rire, la joie. Nous avons partagé des moments inoubliables, de complicité, et de rires avec les résidents.

Récemment, nous avons troqué nos uniformes blancs contre des tenues professionnelles colorées. Madame M. demande la même «chemise». Elle trouve cette couleur trop belle et quand elle touche notre blouse, son œil brille de plaisir.

Un œil triste, larmoyant, perdu dans le vague, nous fait tenir une main, être à l’écoute. Ces moments d’émotions sont propices aux confidences et au partage de leur histoire de vie. Un regard, une vie! Le regard est le médiateur des cœurs. Il est signe de vie.

Je suis en fin de carrière et ne pensais pas vivre cette dernière année ainsi. Je considère toutefois cette crise sanitaire comme une expérience de vie autant que professionnelle.

Aujourd’hui je retiens ce message de Michel Houellebecq: «La possibilité de vivre commence dans le regard de l’autre.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Hors les mursTémoigner de la vague de solidarité qui a déferléTémoigner de la vague de solidarité qui a déferlé

Hors les mursUn quotidien le plus «normal» possibleUn quotidien le plus «normal» possible

Hors les mursQuine, double quine, carton… coup de sac!Quine, double quine, carton… coup de sac!

Hors les mursUne leçon de vieUne leçon de vie

Une leçon de vie

La vie en institution de retraite nous est contée grâce au personnel actif entre leurs murs. Aujourd’hui, l’équipe...

  18.03.2021 17:00  Coronavirus

Hors les mursLa chance ou le hasard…La chance ou le hasard…

La chance ou le hasard…

La vie en institution de retraite nous est contée grâce au personnel actif entre leurs murs. Aujourd’hui, Sandrine...

  11.03.2021 17:00  Couvet

Top