02.08.2015, 19:44

Le prix de la mobilité

chargement
Par christiane imsand

Les petites phrases entendues ici et là ces dernières semaines se concrétisent. Oui, la mobilité a un prix et les usagers devront passer à la caisse, affirme Doris Leuthard. On croirait entendre Moritz Leuenberger et sa fameuse taxe de mobilité! Si toutes les mesures présentées hier pour financer les infrastructures de transport sont retenues, la facture sera onéreuse. Il faudra payer à la fois en tant qu'usager des trains, automobiliste et contribuable. Les plus touchés seront les habitants des régions périphériques et des régions périurbaines qui ont impérativement besoin d'un moyen de transport pour se rendre à leur travail. Les pendulaires seront punis par le fisc et tant pis pour l'occupation décentralisée du territoire qui était la politique de mise jusqu'ici.

Les réactions sont étonnamment molles au vu de l'impact de ces propositions. Les protagonistes jouent encore à fleuret moucheté, préférant s'observer mutuellement avant de se lancer dans la bataille. Entre des besoins d'infrastructure avérés et un financement peu populaire, ils hésitent sur la stratégie à suivre. Doris Leuthard peut néanmoins se préparer à un cumul d'oppositions.

Seule la création d'un Fonds d'infrastructure ferroviaire unique est susceptible de déboucher sur un consensus. Il apporte une simplification et une transparence bienvenue. C'est une base sur laquelle construire, mais il ne faut pas oublier que le projet passera devant le peuple et que ce sont les usagers qu'il faudra convaincre.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FinancesPoint de vue de Rémy Cosandey: «Les plus modestes trinquent toujours»Point de vue de Rémy Cosandey: «Les plus modestes trinquent toujours»

SociétéPoint de vue de Claude-Alain Kleiner: «Belle jeunesse»Point de vue de Claude-Alain Kleiner: «Belle jeunesse»

CHRONIQUE«Zen dans un monde naze», l’Air du temps de Sylvie Balmer«Zen dans un monde naze», l’Air du temps de Sylvie Balmer

HistoireQuand Neuchâtel usait de la tortureQuand Neuchâtel usait de la torture

Quand Neuchâtel usait de la torture

Avec ses «capsules criminelles», l’historien Karim Boukhris s’appuie sur les documents de la justice criminelle...

  23.02.2020 15:00
Premium

RétrospectiveEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancéeEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancée

Top