02.08.2015, 19:52

Le bruit sourd du mythe qui s'effondre

chargement
Par isabelle graber

Assise au beau milieu des pâquerettes qu'elle arrache par poignées, la petiote a le visage aussi rouge que sa robette à pois. Embarrassée par les hurlements intempestifs de sa progéniture, sa mère jette des sourires gênés aux quelques badauds qui occupent les bancs du square.

- Ma chérie, arrête un peu... Tout le monde te regarde!

- Tant que ma dent sera pas tombée, ze bouzerai pas d'ici.

- On verra ça chez nous. J'aimerais beaucoup que tu m'obéisses et que tu cesses d'arracher ces pauvres fleurs qui ne t'ont rien fait. Je te signale au passage que la petite souris ne dépose son cadeau qu'à la maison...

D'un index tout vert, la gamine triture sa quenotte d'un air pensif. L'observant en catimini, je me surprends à titiller moi aussi l'une de mes incisives et refrène un sursaut lorsque resurgit le cuisant souvenir. Je me revois haute comme trois pommes, demandant pour la centième fois à l'oncle chez qui je passe l'après-midi ce que fait la fameuse bestiole des millions de dents qu'elle récolte de par le monde. Agacé, mon tonton avait fini par dénicher un morceau de fil à coudre: «Tu vas voir, c'est simple comme bonjour. Eloigne-toi de la porte, ouvre la bouche et ferme les yeux.» Bang. Je n'avais pas eu le temps de sentir la moindre douleur. Mais je pleurais comme une madeleine. Hilare, désignant le minuscule trophée qui pendouillait à la poignée, le tonton avait sorti dix sous de sa poche: «De la part de la petite souris!» Depuis ce jour-là, je ne crois plus au Père Noël.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HistoireQuand Neuchâtel usait de la tortureQuand Neuchâtel usait de la torture

Quand Neuchâtel usait de la torture

Avec ses «capsules criminelles», l’historien Karim Boukhris s’appuie sur les documents de la justice criminelle...

  23.02.2020 15:00
Premium

RétrospectiveEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancéeEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancée

Chronique«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno

HumourChronique de Christophe Bugnon: ça a super marchéChronique de Christophe Bugnon: ça a super marché

NatureLe bouquetin des Alpes n’est pas forcément tiré d’affairesLe bouquetin des Alpes n’est pas forcément tiré d’affaires

Top