03.08.2015, 09:02

Le bras de fer pour toute politique

chargement
Par SANTI TEROL

Jusqu'où Bulat Chagaev ira-t-il pour triompher? Dépeint comme un richissime homme d'affaires, le précieux mécène de Neuchâtel Xamax use malheureusement des dérives que lui offre cette puissance pour imposer ses vues.

Dès son arrivée à la tête de la Maladière, l'ambitieux Tchétchène a fait table rase du passé. Sans se soucier de la manière. Depuis sa prise de pouvoir, Bulat Chagaev n'a voulu écouter personne. Ni conseils ni mises en garde.

Sûr de la justesse de son action, le propriétaire des «rouge et noir» fait maladroitement réciter à son bras droit Andreï Rudakov une expression que l'on peut transposer par «les chiens aboient, la caravane passe». Quoi qu'il arrive, quoi que les observateurs disent, ses choix sont toujours les bons.

Apparemment adepte de la théorie voulant que celui qui parle le plus fort a raison, son credo est toujours le même: le stade sera plein quand nous jouerons les grandes affiches de la Coupe d'Europe. Peut-être a-t-il raison. Seule certitude aujourd'hui, l'attitude qu'il emprunte va du sentiment du dégoût, pour ceux qui ne remettront plus les pieds à la Maladière, à la franche indisposition, comme en témoignent les réactions de l'Etat et de la Ville de Neuchâtel.

Sourd à la contestation, Bulat Chagaev finira tôt ou tard par se lasser. Il aura alors beau jeu d'invoquer les anicroches semées sur sa route. D'ici là quelqu'un lui aura traduit Montaigne. Qui écrivait dans ses Essais: «L'obstination et ardeur d'opinion est la plus sûre preuve de bêtise».


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Chronique«Mais ils sont où, ces avions?», l’air du temps de Vincent Costet«Mais ils sont où, ces avions?», l’air du temps de Vincent Costet

HumourChronique de Christophe Bugnon: «En rouge et noir, mes luttes, mes faiblesses»Chronique de Christophe Bugnon: «En rouge et noir, mes luttes, mes faiblesses»

Chronique«La nature, cet autre virus», l’air du temps de Patrick Turuvani«La nature, cet autre virus», l’air du temps de Patrick Turuvani

Chronique«Au fil des dents», l’air du temps de Frédéric Mérat«Au fil des dents», l’air du temps de Frédéric Mérat

AînésL’Ensemble symphonique Neuchâtel en concert dans les jardins des EMS de NeuchâtelL’Ensemble symphonique Neuchâtel en concert dans les jardins des EMS de Neuchâtel

Top