02.08.2015, 19:44

La vie n'a pas de prix

chargement
Par Nicolas Willemin nwillemin@lexpress.ch
Le citoyen a-t-il besoin de conserver son arme de service à la maison? Disons le clairement, non! A partir de là, un oui à l'initiative «Pour la protection face à la violence des armes» s'impose donc le 13 février prochain. Le mythe du Suisse immédiatement prêt à défendre son pays grâce à l'arme qu'il garde à son domicile est aujourd'hui bel et bien dépassé. Quant à défendre la démocratie contre les «ennemis de la république» avec son arme de guerre personnelle, comme l'écrivent certains, il ne s'agit plus d'un mythe, mais d'un cliché complètement éculé. On estime à plus de 2 millions le nombre d'armes en circulation en Suisse, dont plus de la moitié viennent d'anciens soldats. Et une bonne partie d'entre elles, notre enquête le montre (lire en page 3), ne sont pas répertoriées. Notre pays arrive en 3e position, derrière les Etats-Unis et le Yemen, en nombre d'armes par habitant. Par ailleurs, la Suisse n'a pas de registre central des armes à feu, ce que l'initiative prévoit, mais laisse aux cantons le soin de mettre sur pied, chacun de leur côté, leurs propres fichiers. Ne nous leurrons pas. Un oui à l'initiative ne réussira ni à faire chuter drastiquement le nombre de suicides ni à empêcher des criminels d'acquérir des fusils d'assaut d'anciens militaires. Mais ce oui permettra d'empêcher un certain nombre de drames et d'épargner des vies. Et une vie n'a pas de prix!

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

HistoireQuand Neuchâtel usait de la tortureQuand Neuchâtel usait de la torture

Quand Neuchâtel usait de la torture

Avec ses «capsules criminelles», l’historien Karim Boukhris s’appuie sur les documents de la justice criminelle...

  23.02.2020 15:00
Premium

RétrospectiveEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancéeEn 2000, la Marche mondiale des femmes est lancée

Chronique«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno«Je te dis vous», l’air du temps d’Emanuele Saraceno

HumourChronique de Christophe Bugnon: ça a super marchéChronique de Christophe Bugnon: ça a super marché

NatureLe bouquetin des Alpes n’est pas forcément tiré d’affairesLe bouquetin des Alpes n’est pas forcément tiré d’affaires

Top