La précarité des scientifiques de l’Unine n’inquiète pas trop le rectorat

chargement

Université «L’Université de Neuchâtel s’efforce d’offrir les meilleures conditions-cadres possible aux personnes qu’elle emploie», indique la réponse du gouvernement aux inquiétudes d’une députée.

 31.03.2021, 18:37
Premium
Le bâtiment central de l'Université de Neuchâtel.

Alors qu’une pétition nationale a attiré l’attention du public sur la relative précarité des chercheurs et chercheuses travaillant dans les universités, la députée Sera Pantillon a cherché à en savoir plus sur la situation des employés de l’Unine. En raison du statut autonome de l’institution, c’est une réponse directement rédigée par le rectorat qui est parvenue mercredi aux députés.

On y apprend notamment qu’une cinquantaine de scientifiques se sont vu accorder des prolongations de contrat en raison du retard...

À lire aussi...

DemainL’Unine au cœur de la recherche sur l’intelligence artificielleL’Unine au cœur de la recherche sur l’intelligence artificielle

EtudeUne maladie du châtaignier mieux connue grâce à l’Université de NeuchâtelUne maladie du châtaignier mieux connue grâce à l’Université de Neuchâtel

InterviewLangage inclusif ou langage intrusif? L’avis d’une spécialiste de l’Université de NeuchâtelLangage inclusif ou langage intrusif? L’avis d’une spécialiste de l’Université de Neuchâtel

Microbiologie2,7 millions de francs pour le laboratoire de microbiologie de l’Université de Neuchâtel2,7 millions de francs pour le laboratoire de microbiologie de l’Université de Neuchâtel

FormationPas un, mais deux nouveaux bâtiments pour l’Université de NeuchâtelPas un, mais deux nouveaux bâtiments pour l’Université de Neuchâtel

Top