Une mue carabinée pour l'association Pro Jura

chargement

Forte de 1470 adhérents, l'association Pro Jura a évité le naufrage. Elle compte se refaire une santé financière en 2010, grâce à une réorganisation draconienne, sans laquelle point de salut ne sera possible.

Par JEAN-PIERRE AUBERT
  02.06.2009, 05:50

Réunis à La Neuveville samedi, les membres de Pro Jura ont décidé de redonner un lustre à cette institution qui s'est caractérisée, depuis plus de 100 ans, par ses 14 000 ouvrages, sa revue «Jura pluriel» et ses brochures touristiques mettant en valeur les trésors du pays jurassien. Ses succès en librairie ont nom «Vitraux du Jura», «Terre jurassienne», «Chasseral - roi des sommets jurassiens» ou encore «Tour de Moron».

Mais cela ne suffit pas pour assainir les comptes d'une organisation devenue obsolète dans son management. Des turbulences ont d'ailleurs secoué l'association: le déficit de 150 000 francs en 2007, celui de 145 000 francs en 2008, l'arrivée du nouveau directeur Gérard Cattin il y a bientôt deux ans, la rénovation de l'agence de voyages à Moutier et la démission de son ancien personnel ont conduit le comité à faire table rase.

La recette pour assurer l'avenir de Pro Jura? La présidente Fabienne Veya l'explique: «Pour redresser la barre, nous redevenons des bâtisseurs de cathédrales: il faut replacer Pro Jura dans le circuit des associations jurassiennes et redynamiser les projets interjurassiens et transfrontaliers!»

Plus concrètement, il y a la création de Jura Voyages SA à Porrentruy, au capital-actions de 180 000 francs. Elle sera présidée par Jean-Pierre Beuret, ancien ministre jurassien. Avec à sa tête le directeur Gérard Cattin, lequel a assuré que les personnels des agences actuelles seront conservés. L'objectif? Accroître évidemment le volume des affaires dans le domaine touristique et des voyages, en reprenant toutes les activités commerciales de l'association.

Ensuite, Pro Jura veut se revaloriser dans le paysage interjurassien, en recherchant des mandats touristiques dans le Jura et le Jura bernois, sans oublier les Trois-Lacs et Neuchâtel. Pour l'heure, Pro Jura s'occupe de la revue «Jura pluriel», participe aux activités de l'association ViaJura, présidée par Gérard Cattin, et pilote le projet d'une piste cyclable entre Porrentruy et Belfort.

Etre plus «proactif» sera la mission du comité directeur en place, qui œuvrera désormais sur la base d'un engagement milicien. Conséquence: pour alléger les charges, le poste de directeur est provisoirement supprimé.

Cependant, Gérard Cattin entre au comité pour assurer une étroite coordination avec la nouvelle agence de voyages bruntrutaine. Les comptes 2008 bouclent sur un manque à gagner de 145 000 francs, mais le budget 2009 prévoit un déficit ramené à 9000 francs. /JPA


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SinistreGarage en feu à MoutierGarage en feu à Moutier

Garage en feu à Moutier

Un incendie s’est déclaré samedi après-midi dans un garage individuel à Moutier. Une voiture a été entièrement détruite.

  24.10.2021 13:19

Ligue nationale AVolleyball: VFM prend facilement la mesure de ValtraVolleyball: VFM prend facilement la mesure de Valtra

DouaneBure: il traverse la frontière avec des armes non déclaréesBure: il traverse la frontière avec des armes non déclarées

IndustrieSaint-Imier: le géant suédois des outils industriels Sandvik met la main sur GalvarexSaint-Imier: le géant suédois des outils industriels Sandvik met la main sur Galvarex

CovidLa HEP-Bejune n’exigera finalement pas le pass sanitaireLa HEP-Bejune n’exigera finalement pas le pass sanitaire

Top