11.04.2019, 16:37

Une montre de Saint-Imier pour aider à nettoyer les océans

Premium
chargement
La montre.

POLLUTION L’horloger François Aubry veut donner un coup de pouce à la mission de nettoyage des océans lancée par le navigateur Yvan Bourgnon. Il a créé une montre d’inspiration marine et reversera une part des revenus à l’association Sea Cleaners.

Une montre, fabriquée dans l’Arc jurassien, pourrait donner un coup de pouce au «Manta». Ce navire autonome est conçu à l’initiative du navigateur Yvan Bourgnon dans l’intention de récolter le plastique à la dérive dans l’océan.

Le skipper chevronné, natif de la Métropole horlogère, a pu constater, au cours de ses nombreuses courses au large, l’impact de la pollution sur la vie marine. Il a créé l’association Sea Cleaners pour réaliser un véritable navire usine, propulsé grâce à différents types...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

EnvironnementLa Ville de Neuchâtel s’inquiète de la pollution des eaux de chausséesLa Ville de Neuchâtel s’inquiète de la pollution des eaux de chaussées

EnvironnementEclairage: «Pesticides: et les compétences locales?»Eclairage: «Pesticides: et les compétences locales?»

VoileLe Neuchâtelois Yvan Bourgnon souhaite construire un bateau pour nettoyer les océansLe Neuchâtelois Yvan Bourgnon souhaite construire un bateau pour nettoyer les océans

Top