03.03.2018, 00:01

Un promoteur vaudois intéressé par les anciens abattoirs

Premium
chargement
Les anciens abattoirs de Saint-Imier
Par blaise droz

SAINT-IMIER Après l’abandon des projets de Grockland, d’Utopik Family et du Pantographe, le bâtiment pourrait accueillir surfaces commerciales et bureaux.

Le Conseil de ville imérien se penchera cette année sur l’avenir des anciens abattoirs de Saint-Imier. Ce bâtiment en trois volumes dont l’architecture particulière – toit en pavillon croupe pour le bâtiment central et toitures pourvues de lanterneaux pour les deux corps latéraux – lui a valu d’être inscrit au recensement architectural des monuments historiques du canton de...

À lire aussi...

PorrentruyUn automobiliste transportait tout un arsenal dans sa voitureUn automobiliste transportait tout un arsenal dans sa voiture

PorrentruyLa décision d’interdire l’accès à la piscine aux non-résidents suisses fait débatLa décision d’interdire l’accès à la piscine aux non-résidents suisses fait débat

AccidentUne passagère décède dans un accident à CourgenayUne passagère décède dans un accident à Courgenay

JuraL’interdiction de feux en forêt levée dans le Jura et le Jura bernoisL’interdiction de feux en forêt levée dans le Jura et le Jura bernois

FauvesDeux tigresses de cirque sont arrivées à CréminesDeux tigresses de cirque sont arrivées à Crémines

Top