01.11.2017, 09:50

Trois candidats encore en lice pour la mairie à Porrentruy

chargement
Il faudra attendre le 12 novembre avant de connaître le nom du nouveau maire (ici l'hôtel de ville de Porrentruy).

Elections communales Le PDC Pierre-Arnauld Fueg, le PLR Gabriel Voirol et le sans parti Pascal Bedin se disputeront la mairie de Porrentruy le 12 novembre prochain.

Trois candidats sont en course pour le 2e tour de l'élection à la mairie de Porrentruy (JU) le 12 novembre: le maire PDC Pierre-Arnauld Fueg, le PLR Gabriel Voirol et le sans parti Pascal Bedin. L'élection se jouera entre le maire sortant et son challenger du PLR. Depuis plus d'un siècle, la ville est dirigée par des élus du PDC ou du PLR.

Lors du 1er tour le 22 octobre, le candidat du Parti libéral-radical (PLR) Gabriel Voirol avait terminé en tête avec 956 suffrages. Maire par intérim en 2013, il avait récolté des voix au-delà de son parti, devançant le maire sortant Pierre-Arnauld Fueg de 58 voix.

Le candidat socialiste Julien Loichat, qui s'était classé au 3e rang avec 527 voix, a jeté l'éponge. Le Parti socialiste a appelé à voter blanc, estimant ne pas se reconnaître dans les valeurs des formations présentes au second tour.

Le Parti chrétien-social indépendant (PCSI) ne sera pas non plus représenté. Arrivé en 4e position avec 462 suffrages, son candidat Philippe Eggertswyler s'est aussi retiré. Le PCSI a appelé à voter pour le PLR Gabriel Voirol, estimant qu'il apportera la "sérénité indispensable" au bon fonctionnement de la Ville.

Arrivé dernier avec 60 suffrages lors du 1er tour, le candidat sans parti Pascal Bedin sera également en course pour l'élection à la mairie dans une dizaine de jours. Il était l'un des protagonistes de la fraude électorale lors des élections de 2012 avant d'être blanchi par la justice de l'accusation de captation de suffrages.

Invalidation en 2012

L'élection en 2012 avait été entachée de soupçons de captation de suffrages et fraude électorale. S'appuyant sur le dossier pénal, la justice administrative avait annulé le résultat du second tour qui avait vu la victoire du candidat du PCSI Thomas Schaffter.

L'invalidation avait entraîné la tenue d'un troisième tour inédit qui a conduit à un renversement de situation avec la victoire du candidat PDC. Sur le plan pénal, l'un des fraudeurs présumés condamnés par le Tribunal cantonal a fait recours.

Eviter tout risque de fraude

Pour éviter un nouveau psychodrame comme il y a cinq ans, la Ville de Porrentruy a mis en place des mesures préventives qui seront reconduites en vue du 2e tour, précise la Municipalité.

La ville a ainsi supprimé le ramassage du vieux papier pour éviter que des personnes malintentionnées ne récupèrent des cartes non utilisées. Près des boîtes postales, la corbeille à vieux papier a été enlevée et un timbre avec un relief a été apposé sur la carte de légitimation pour éviter que le document ne soit copié.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

AffrontementElections communales jurassiennes: tous les regards braqués sur PorrentruyElections communales jurassiennes: tous les regards braqués sur Porrentruy

Top