05.08.2016, 01:54

Traque au bostryche, vampire des bois

Premium
chargement
Un bostryche trouvé sous l’écorce d’un sapin taignon. A côté, un de ses petits, une larve.

FRANCHES-MONTAGNES Après la sécheresse de l’été 2015, les professionnels craignaient le pire.

Tout noir, suceur de sève, le Dracula des forêts, c’est lui, le bostryche. Il adore percer des écorces jusqu’au tronc, où coule la vie et s’en abreuver. Sur son passage, dévitalisés, les arbres se meurent. Du coup, évidemment, on le craint. «Or, la période de sécheresse que nous avons vécue en été 2015 a été propice à son...

À lire aussi...

Question jurassienneMoutier: les autonomistes lancent leur campagneMoutier: les autonomistes lancent leur campagne

Fait diversUn homme arrêté après avoir violemment agressé une femme à BoncourtUn homme arrêté après avoir violemment agressé une femme à Boncourt

PandémieCovid-19: le Jura durcit encore les mesuresCovid-19: le Jura durcit encore les mesures

RouteA 128 km/h au lieu de 60 le long du lac de BienneA 128 km/h au lieu de 60 le long du lac de Bienne

Deuxième tourElections cantonales jurassiennes: les Verts restent dans la course au gouvernementElections cantonales jurassiennes: les Verts restent dans la course au gouvernement

Top