02.05.2019, 19:02

Traditions suisses, atouts de séduction massive pour le Marché-Concours de Saignelégier

chargement
La Fédération nationale des costumes suisses sera l'hôte d'honneur du Marché-Concours du 9 au 11 août prochain à Saignelégier.

Tradition Le Marché-Concours attirera du monde cet été, du 9 au 11 août. Son hôte d’honneur, la Fédération nationale des costumes suisse, ainsi que plusieurs nouvelles animations genre western vont séduire le public.

Du 9 au 11 août aura lieu, à Saignelégier, la 116e édition du Marché-Concours national de chevaux. Un événement annuel où l’affluence compte. «Et cet été, on espère bien que l’invitation comme hôte d’honneur de la Fédération nationale des costumes suisses – la FNCS –- drainera un nombre considérable de visiteurs», expliquait ce jeudi matin à la presse Gérard Queloz, président de la manifestation.

«On peut y croire, quand on sait que la FNCS, c’est 26 sociétés cantonales, 600 groupes, 15’000 membres adultes, 3000 enfants et 700 costumes!» Elle défilera lors d’un grand cortège folklorique le dimanche 11 août de 14h à 15h15. «Avec, au milieu de ces sociétés, des chevaux au pas.» Et elle donnera un grand concert de gala à 20h30, samedi. «A la suite duquel il sera possible de danser jusque très tard dans la nuit», a d’ores et déjà promis Monica Péter-Contesse, du comité directeur de la FNCS.

Animations inédites

«Il faut remonter à 2001, et plus précisément à Expo.02, pour que l’hôte d’honneur du Marché-Concours ne soit pas un canton ou une région frontalière», rappelle Gérard Queloz. L’idée lui est venue d’accueillir la FNCS au Marché-Concours, du fait qu’il a été un temps membre de la direction.

Outre cette participation d’envergure nationale, plusieurs animations inédites – parmi lesquelles des démonstrations genre Far West et de la voltige cosaque – ont été agendées pour séduire le public. D’autres encore, «tenues secrètes», remplaceront l’attelage de poulains mis à l’index par la Protection suisse des animaux et le haras national d’Avenches l’année passée.

L’auteur de l’affiche… a 12 ans

L’affiche du rendez-vous a été dessinée aux crayons de couleur aquarellables par… un jeune adolescent de 12 ans, Simon Buenaventura, élève de l’Atelier Indigo à Châtel-Saint-Denis (FR). «Il succède ainsi à Derib!», souligne Gérard Queloz.

Autre surprise annoncée par Edgar Sauser, responsable de la semaine du cheval précédant le Marché-Concours. «Cette fois, nous n’élirons pas de Miss Marché-Concours, mais – à la demande des filles – un Mister Marché-Concours. Les candidatures de beaux cavaliers sont donc les bienvenues!»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ChevalAu Marché-Concours, les éleveurs se mesurent dans un contexte économique difficileAu Marché-Concours, les éleveurs se mesurent dans un contexte économique difficile

JuraJura: quelque 55 000 personnes ont participé au Marché-Concours à SaignelégierJura: quelque 55 000 personnes ont participé au Marché-Concours à Saignelégier

JuraJura: coup d'envoi du Marché-Concours à SaignelégierJura: coup d'envoi du Marché-Concours à Saignelégier

Un "team" fribourgeois monte à cheval au Peuchapatte avant le Marché-ConcoursUn "team" fribourgeois monte à cheval au Peuchapatte avant le Marché-Concours

SAIGNELÉGIERLe Marché-Concours  défendu par le cantonLe Marché-Concours  défendu par le canton

Top