19.07.2011, 10:33

Porrentruy accueillera la troisième étape du Tour de l'Avenir

chargement

«Dans notre situation, le Tour de l'Avenir était un passage obligé.» Jean-Claude Salomon, responsable des Sports du canton du Jura, n'a pas pu refuser l'invitation de Laurent Beuzalt, responsable adjoint au service des compétitions du Tour de France.

En novembre dernier, celui-ci propose à Porrentruy une arrivée et un départ du prochain Tour de l'Avenir, l'une des compétitions-phares pour les espoirs. La cité ajoulote est candidate au Tour de France. Elle comprend bien que, dans sa position, elle ne peut pas «snober» le Tour de l'Avenir. «Nous ne regrettons rien», s'empresse de confirmer Jean-Claude Salomon, président du comité d'organisation. «Cette épreuve internationale est une belle vitrine pour notre région.»

Ainsi, Porrentruy accueillera, le mercredi 7 septembre prochain, la troisième étape. Le peloton quittera Gérardmer pour rejoindre le Jura, 166,6 km plus loin. Le profil est sensiblement le même qu'en 2006, lorsque Porrentruy avait déjà été à la fête. «Les coureurs auront droit à un final très compliqué», poursuit-il. «Après un premier passage sur la ligne d'arrivée, ils grimperont les Rangiers et, surtout, le col de la Croix, à 13 km de l'arrivée. La ligne est dessinée devant l'Hôtel de ville, dans la vieille ville.»

Le col de la Croix, c'est 3,7 km d'ascension à 9,7% de moyenne. Autant écrire que les candidats au podium pourront déjà se livrer une belle bagarre juste avant de revenir sur Porrentruy. Le lendemain, le peloton quittera la cité bruntrutaine pour rejoindre le Doubs, en France, via le col de Montvoie. Le Tour de l'Avenir se terminera en Italie après une arrivée d'étape au Salève. Le prologue aura lieu à Yutz, le dimanche 4 septembre.

Le Tour de l'Avenir, ouvert aux M23, est disputé par les équipes nationales. Dix-huit formations de six coureurs seront au départ. La Suisse en fera partie, ce qui n'était pas forcément garanti compte tenu de son classement dans la Coupe des nations. Quant au budget pour Porrentruy, il s'élève à 85 000 francs, un montant raisonnable. «Il est inférieur au Tour de Romandie. En 2010, pour le prologue et le départ, nous avions déboursé 125 000 francs. Nous avons également le soutien de l'Association du Tour du Jura.»

Au-delà des retombées du Tour de l'Avenir, très médiatisé dans certains pays, en France notamment, c'est surtout la perspective d'accueillir le Tour de France qui émoustille les responsables jurassiens. Porrentruy a obtenu des garanties.

«En début d'année, Christian Prudhomme (réd: directeur du Tour de France) nous a assurés que nous obtiendrons une étape entre 2012 et 2015. Depuis, nous avons encore eu une confirmation. Christophe Moreau, citoyen de Porrentruy, le parrain de notre manifestation, et Laurent Bezault, un ancien équipier de Jocelyn Jolidon, membre du comité d'organisation, nous ont donné un bon coup de main. Il ne nous reste plus qu'à attendre la bonne nouvelle», conclut Jean-Claude Salomon. / csP

Colombie - Pérou 0-2 ap.

Argentine - Uruguay 1-1 ap, 4-5 tab.

Brésil - Paraguay 0-0, 0-2 tab

Chili - Venezuela 1-2


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SolidaritéJura: quelque 450 000 francs ont été attribués à la collectivitéJura: quelque 450 000 francs ont été attribués à la collectivité

EnergiesPompes à chaleur: un couple de Chaux-de-Fonniers dénonce une arnaquePompes à chaleur: un couple de Chaux-de-Fonniers dénonce une arnaque

Développement économiqueLe Jura et les deux Bâle: trois économies qui se développent de concertLe Jura et les deux Bâle: trois économies qui se développent de concert

TourismeLes Franches-Montagnes ont leur appli smartphoneLes Franches-Montagnes ont leur appli smartphone

PandémieLe Jura renforce les mesures dans ses boîtes de nuitLe Jura renforce les mesures dans ses boîtes de nuit

Top