08.01.2019, 08:00

Place aux vrais champs de mines pour le D-250 de la Fondation Digger

Premium
chargement
Le parrain de l’opération cambodgienne, Victor Villiger, écoute les explications de Gentien Piaget, vice-directeur et responsable opérations  et support technique chez Digger, durant le «camp d’entraînement» de la D-250.

Technologie Spécialisée dans le déminage, la fondation Digger peaufine les derniers réglages. Dans quelques semaines, elle enverra une D-250 en mission au Cambodge.

Si un défaut de fabrication d’une pièce a quelque peu retardé les plans de la fondation Digger, c’est presque de manière inespérée qu’elle pourra envoyer si vite sa D-250 en Asie du Sud-Est. «Le Cambodge est un des premiers pays que j’ai eu la chance de visiter dans le cadre de mon travail contre les mines à l’EPFL, avant même l’existence de la fondation Digger», explique Frédéric Guerne dans le dernier bulletin...

À lire aussi...

HumanitaireLa fondation Digger à Tavannes fête ses 20 ansLa fondation Digger à Tavannes fête ses 20 ans

DONJolie aide au travail de déminage de DiggerJolie aide au travail de déminage de Digger

Top