03.08.2015, 09:20

Oui aux fusions imposées de communes

chargement

C'est confirmé: les fusions de communes pourront être imposées dans le Jura, dans certaines situations particulières. Le Parlement jurassien a accepté la modification de la loi sur les communes, hier en deuxième lecture, par 39 oui, 10 non et 8 abstentions.

Voyant les fronts se crisper un peu plus depuis l'adoption du texte en première lecture, le ministre en charge des communes, Michel Thentz, a pris son bâton de pèlerin pour tenter de justifier le bien-fondé de la mesure: «Il s'agit de mener une politique incitative. Ce n'est pas simplement une marotte du gouvernement qui aimerait tout régler comme du papier à Musique.» La mesure permettra de gagner en performance, a-t-il argué.

Pour être forcée à fusionner, une commune devra remplir au moins deux de ces trois conditions: ne plus faire face à ses obligations financières; avoir souvent fonctionné avec des organes incomplets par le passé; dépendre dans une large mesure des collaborations avec une ou plusieurs communes voisines.

Ces conditions sont sujettes à caution selon le député Jean-Michel Steiger (Verts), lequel affirme qu'une majorité de communes se sont prononcées contre l'article réglant la question. Quant à Maryvonne Pic-Jeandupeux (PS), elle a évoqué un «dirigisme outrageant» du gouvernement.

 

Nucléaire
Le canton du Jura exige l'arrêt immédiat de la centrale nucléaire de Mühleberg. Le parlement a accepté par 31 voix contre 22 et 5 abstentions une motion du groupe CS-POP Verts demandant à l'exécutif d'intervenir auprès des autorités. «Mühleberg représente un risque trop grand pour la population aux alentours», a estimé la députée écologiste Erica Hennequin. Pour la motionnaire, cette centrale est vieille et dangereuse. A ses yeux, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire n'est pas neutre. Ces propos ont convaincu la gauche et des élus PDC. L'UDC et le PLR ont eux appelé au réalisme pour rejeter cette motion qui exige aussi la fermeture de la centrale française de Fessenheim. Le Gouvernement jurassien appelait au rejet de la motion.

 

éoliennes
Energie toujours, tandis que le projet éolien avance sur la montagne de Tramelan, l'inquiétude s'intensifie aux Franches-Montagnes. Le député du Noirmont David Eray (PCSI) a profité des questions orales pour relayer ces craintes hier à la tribune. Les onze turbines seront notamment visibles au haut du téléski des Genevez. Le ministre de l'Environnement Philippe Receveur s'est voulu rassurant. Le canton du Jura doit être consulté selon le Plan directeur bernois. Pour rappel, les citoyens des Genevez avaient déjà donné de la voix à ce propos au mois de mai, en adoptant une résolution contre les éoliennes de Tramelan.

 

Nouveaux juges
La justice jurassienne compte quatre nouveaux juges. Le socialiste Jean Moritz a été nommé juge permanent au Tribunal cantonal (à 50%), le PDC Charles Freléchoux devient juge suppléant dans cette même instance. Quant au Vert Michel Dind et à Michel Rion, ils ont été élus juges suppléants du Tribunal de première instance. / dwi-ats

Nucléaire Le canton du Jura exige l'arrêt immédiat de la centrale nucléaire de Mühleberg. Le parlement a accepté par 31 voix contre 22 et 5 abstentions une motion du groupe CS-POP Verts demandant à l'exécutif d'intervenir auprès des autorités. «Mühleberg représente un risque trop grand pour la population aux alentours», a estimé la députée écologiste Erica Hennequin. Pour la motionnaire, cette centrale est vieille et dangereuse. A ses yeux, l'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire n'est pas neutre. Ces propos ont convaincu la gauche et des élus PDC. L'UDC et le PLR ont eux appelé au réalisme pour rejeter cette motion qui exige aussi la fermeture de la centrale française de Fessenheim. Le Gouvernement jurassien appelait au rejet de la motion.

 

éoliennes Energie toujours, tandis que le projet éolien avance sur la montagne de Tramelan, l'inquiétude s'intensifie aux Franches-Montagnes. Le député du Noirmont David Eray (PCSI) a profité des questions orales pour relayer ces craintes hier à la tribune. Les onze turbines seront notamment visibles au haut du téléski des Genevez. Le ministre de l'environnement Philippe Receveur s'est voulu rassurant. Le canton du Jura doit être consulté selon le Plan directeur bernois. Pour rappel, les citoyens des Genevez avaient déjà donné de la voix à ce propos au mois de mai, en adoptant une résolution contre les éoliennes de Tramelan.

 

Nouveaux juges La justice jurassienne compte quatre nouveaux juges. Le socialiste Jean Moritz a été nommé juge permanent au Tribunal cantonal (à 50%), le PDC Charles Freléchoux devient juge suppléant dans cette même instance. Quant au Vert Michel Dind et à Michel Rion, ils ont été élus juges suppléants du Tribunal de première instance. dwi-ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

GastronomieAu Noirmont, Jérémy Desbraux poursuit sa success storyAu Noirmont, Jérémy Desbraux poursuit sa success story

GastronomieLe Noirmont: deux étoiles au Michelin pour la "Maison Wenger"Le Noirmont: deux étoiles au Michelin pour la "Maison Wenger"

DrameAccident de parapente mortel à BelprahonAccident de parapente mortel à Belprahon

CarnavalSaignelégier: pour la première fois, des filles ont fait baitchaiSaignelégier: pour la première fois, des filles ont fait baitchai

PolitiqueLes Verts jurassiens ont deux coprésidentesLes Verts jurassiens ont deux coprésidentes

Top