20.01.2020, 17:53

Moutier: un macaron pour les personnes alcoolisées?

chargement
Le nombre de macarons serait limité et seuls les débiteurs d’alcool seraient autorisés à les vendre.

Stationnement Une motion proposant d’instaurer la vente d’un macaron pour les automobilistes trop alcoolisés a été déposée à Moutier. Le Conseil municipal invite le législatif à la rejeter.

La question «une petite dernière pour la route?» pourrait bientôt ne plus être taboue à Moutier. Le Rauraque, groupe de défense des intérêts de la jeunesse siégeant au Conseil de ville, a soumis une motion visant la mise en vente d’un macaron pour les conducteurs trop éméchés, apprend-on dans les colonnes de nos confrères du «Journal du Jura».

Cette nouveauté permettrait de laisser sa voiture sur une place de stationnement payante pour une durée déterminée sans redouter d’être amendé. L’obtention de ce sésame serait encadrée: leur nombre serait limité et seuls les débiteurs d’alcool seraient autorisés à en vendre.

L’exécutif opposé

Du côté du Conseil municipal, on ne goûte pas à cette proposition. Parmi les arguments invoqués, l’exécutif rappel notamment que l’argent inséré dans les horodateurs est uniquement compté pour les périodes payantes.

Il prend en exemple le grand parc du Pré Sainte-Catherine – payant de 7h à 19h en semaine, de 7h à 16h le samedi et gratuit le dimanche –, situé au cœur de la ville, où les automobilistes peuvent laisser leur véhicule durant douze heures d’affilées.

Ainsi, l’exécutif est d’avis que la question relève de la responsabilité individuelle. Il invite le Conseil de ville à rejeter la motion lors de la séance du 27 janvier prochain.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PréventionAlcool au volant: le Jura met en garde les conducteursAlcool au volant: le Jura met en garde les conducteurs

SociétéLes accros à l’alcool près de deux fois moins nombreux qu’en 1992Les accros à l’alcool près de deux fois moins nombreux qu’en 1992

Question jurassienneSurveillance renforcée en vue du nouveau vote de MoutierSurveillance renforcée en vue du nouveau vote de Moutier

Top