25.10.2016, 15:01

Miécourt: des matériaux pollués découverts sous la route

chargement
Le chantier est suspendu, dans l’attente des conclusions des spécialistes de l’hygiène du travail.

Pollution Des travaux de réfection de la chaussée à Miécourt ont révélé la présence d’une importante pollution des terrains sous la route. Les polluants trouvés sont des hydrocarbures aromatiques polycycliques. Les analyses effectuées permettent d’exclure tout risque pour la population. Le chantier est suspendu, dans l’attente des conclusions des spécialistes de l’hygiène du travail.

Les travaux de réfection de la route de Charmoille à Miécourt ont mis au jour des matériaux pollués, annonce ce mardi la Chancellerie d'Etat jurassienne.

"Les ouvriers ont été alertés par l’odeur de bitume qui se dégageait des matériaux d’excavation. Les analyses ont démontré la présence d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) en concentrations importantes". Des substances fréquemment présentes dans les revêtements routiers antérieurs aux années 1970.

"Dans le cas présent, les HAP ne se trouvent pas uniquement dans le revêtement de route mais également, et de façon encore inexpliquée, dans son coffre de fondation composé de graviers sableux", explique le communiqué.

Accès au chantier interdit

Comme ces matériaux font de la poussière en cas d’excavation, la part de polluants remobilisés dans l’air est supérieure à ce qui se produit habituellement sur ce type de chantiers. Les HAP pouvant être absorbés par contact cutané, par ingestion ou par inhalation, le chantier a été fermé pour éviter que les travailleurs, passants et riverains soient mis en contact avec les matériaux pollués. L’accès au chantier est strictement interdit.

L'Etat jurassien se veut néanmoins rassurant. "Les analyses effectuées ont démontré qu’il n’y a, en l’état, aucun risque en termes de qualité de l’air. Le chantier actuellement suspendu ne présente ainsi pas de risque pour la population", annonce-t-il.

Analyses complémentaires en cours

Un hygiéniste du travail définira prochainement les mesures nécessaires pour protéger riverains et ouvriers lors de la reprise des travaux. Des analyses complémentaires sont par ailleurs en cours, dans le but de déterminer les modalités d’évacuation des matériaux pollués et les mesures à prendre en matière de protection de l’environnement.

Les travaux devraient reprendre dans une quinzaine de jours, après approbation par les services de l’Etat des mesures proposées pour la protection des personnes et de l’environnement.

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PollutionPérou: 10'000 grenouilles géantes meurent à cause de la pollutionPérou: 10'000 grenouilles géantes meurent à cause de la pollution

PollutionEnvironnement: la Suisse au 17e rang des décès liés à la pollution de l'air, selon l'OMSEnvironnement: la Suisse au 17e rang des décès liés à la pollution de l'air, selon l'OMS

Pollution aquatiqueGrave pollution en Jura: centaines de poissons mortsGrave pollution en Jura: centaines de poissons morts

Top