11.09.2020, 18:11

Les jeunes guides nature du Parc du Doubs plébiscités

chargement
Les guides nature ont notamment fréquenté les bords du Doubs, ici à la Goule.

Parc du Doubs Cet été, six étudiants ont sillonné les réserves naturelles pour sensibiliser les vacanciers à adopter de bons comportements. Le bilan est positif, selon les associations finançant l’opération.

L’expérience-pilote est jugée «très positive». Durant cet été, six étudiantes et étudiants ont sillonné les réserves du bord du Doubs et les étangs des Franches-Montagnes afin de sensibiliser les vacanciers aux bons comportements à adopter dans ces milieux naturels sensibles. Ces «guides nature» ont été généralement bien accueillis et l’expérience pourrait être reconduite.

Ces jeunes gens sont allés à la rencontre du nombreux public à l’étang de la Gruère, à celui du Plain-du-Saigne ou encore au bord du Doubs. Sur place, ils ont pu constater des soucis, tels que du piétinement hors des sentiers, du camping sauvage ou des activités nautiques pratiquées inadéquatement. Quelque 150 cas de comportements problématiques ont été ainsi recensés.

Généralement bien accueillis

Le rôle des guides nature n’était pas d’amender, «mais d’aller au contact et d’informer sur ces comportements problématiques et d’en expliquer les raisons», indique le communiqué commun de Jura Tourisme, de l’Office de l’environnement et du Parc du Doubs, les institutions à l’origine du projet. Les jeunes ont été bien reçus dans 80% des cas, pour 10% d’accueil neutre et 10% de personnes agacées par la démarche. «La majorité des personnes, déjà sensibles aux problématiques environnementales, ont spontanément corrigé leur comportement», note le communiqué.

Lors d’infractions conséquentes, les guides pouvaient faire appel aux professionnels de l’Office de l’environnement ou à la police cantonale. Ce qu’ils ont fait une douzaine de fois.

Cette expérience a également permis de cibler les lieux problématiques, qui devront faire l’objet de mesure ou de surveillance. Les partenaires, dont les trois communes de Saignelégier, Clos-du-Doubs et Montfaucon, pourraient reconduire l’opération, si les budgets des institutions le permettent.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

HumourChronique de Christophe Bugnon: «Doubs y es-tu?»Chronique de Christophe Bugnon: «Doubs y es-tu?»

EnvironnementBâches ou béton pour colmater le lit du Doubs?Bâches ou béton pour colmater le lit du Doubs?

PolitiqueLe parc naturel régional du Doubs moins chanceux que celui de ChasseralLe parc naturel régional du Doubs moins chanceux que celui de Chasseral

Le Doubs moins chanceux que Chasseral

Les députés neuchâtelois sont appelés à augmenter le soutien financier au Parc Chasseral. Celui du Doubs restera...

  11.02.2020 16:42
Premium

Top