18.05.2018, 20:00

Les dissidents du PDC Jura se tâtent encore sur leur avenir

Premium
chargement
Yves Gigon, Pauline Queloz et Raoul Jaeggi ne savent pas encore s'ils pourront créer une aile dissidente du PDC Jura. Danièle Ludwig Bist

Un logo avec l’acronyme DCA, pour Démocrates chrétiens autonomes, a récemment circulé dans le Jura. Une sous-aile du plus puissant parti du canton serait-elle en gestation? Réponse de Raoul Jaeggi, Pauline Queloz et Yves Gigon, les trois dissidents du PDC.

L’appel au rassemblement est le mot d’ordre du PDC Jura. «Une séparation ne serait dans l’intérêt de personne», a fait savoir le ministre Charles Juillard, depuis peu vice-président du PDC suisse. Qui, pour sa part, observerait «avec regret la situation du PDC jurassien».  
La consigne succède à l’évocation par les médias de la création d’une nouvelle aile du PDC Jura par Pauline Queloz, Raoul Jaeggi et Yves Gigon, après l’avoir quitté.

Oiseau en plein vol

Un logo orange...

Top