11.10.2019, 05:30

Les Breuleux: le Festival des roux part à l’assaut des préjugés

Premium
chargement
Photo prise lors du rassemblement de roux qui a eu lieu aux Pays-Bas en septembre 2013.

Manifestation Vivaldi ou Attila? Bons ou mauvais roux? En novembre, un rassemblement public aux Breuleux entend faire évoluer les mentalités sur les rousses et les roux. A l’origine de l’événement, l’entrepreneur François Vorpe, qui avoue avoir longtemps souffert de sa singularité.

Le Festival des roux, premier du genre en Suisse, s’approche. L’annonce du rendez-vous, prévu au Café-théâtre les Planches aux Breuleux, les 29 et 30 novembre, a immédiatement provoqué excitation et impatience sur les réseaux sociaux.

Menuisier et entrepreneur de pompes funèbres à Tavannes et à Sonceboz, François Vorpe est à l’origine de la manifestation. «J’ai énormément souffert de ma rousseur. Les vexations subies, je les ai cachées aux miens et gardées pour moi. Je ne les ai révélées que récemment dans mon autobiographie ‘La vie en roux’....

À lire aussi...

CorrectifNon, les roux ne devraient pas disparaître à cause du réchauffement climatiqueNon, les roux ne devraient pas disparaître à cause du réchauffement climatique

TémoignageFestival des roux aux Breuleux: «J’ai pensé m’ôter la vie»Festival des roux aux Breuleux: «J’ai pensé m’ôter la vie»

Top