03.08.2015, 09:01

Le Swiss Labyrinthe a ouvert son champ à Delémont

chargement
Par Fabienne Morand / Canal alpha

C'est parti pour la deuxième édition du Swiss Labyrinthe de Delémont.

Grande comme huit terrains de football et perdue dans un champ de maïs, l'attraction a ouvert ses portes samedi.

Pour Dave Cattin, l'organisateur, «c'est un moment de détente, une belle aventure à vivre en famille».

A choix, l'on peut se lancer dans un grand ou un petit parcours, profiter de la zone de détente et y boire un verre, et savourer le soleil jurassien.

Peuplé de créatures bizarres, ce terrain de jeu reste un champ de maïs. Et quand le maïs est mur, l'opération s'arrête. Mais elle durera quand même jusqu'au mois de septembre. Quelque 15'000 personnes sont attendues pour se perdre avec plaisir dans le labyrinthe.

Lire également: «Grand comme huit terrains de foot»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SolidaritéCoronavirus: une aide financière pour les étudiants jurassiensCoronavirus: une aide financière pour les étudiants jurassiens

CultureA nouveau ouverts, les espaces culturels proposent de rares datesA nouveau ouverts, les espaces culturels proposent de rares dates

TourismeLes bus desservant le sommet de Chasseral reprennent du serviceLes bus desservant le sommet de Chasseral reprennent du service

MultisportsPas d'édition du Jura Défi en 2020Pas d'édition du Jura Défi en 2020

Le Jura Défi est annulé

Le Jura Défi n'aura pas lieu cette année. Cette épreuve multisport programmée dans les Franches-Montagnes a été annulée...

  04.06.2020 16:34

FUSIONSonvilier ne soutient pas le projet du Haut-Vallon de Saint-ImierSonvilier ne soutient pas le projet du Haut-Vallon de Saint-Imier

Top