11.04.2017, 11:07

Le recours de Muriaux contre la construction d’un centre pour migrants aux Emibois rejeté

chargement
L’ancien hôtel la Halte des amis, aux Emibois, est situé entre la boulangerie Au Pain d’antan et le gîte 1666.

Asile Le recours de la commune de Muriaux contre l'autorisation de changement d'affectation de l'ancien hôtel la Halte des Amis, aux Emibois, en centre pour migrants a été rejeté par la juge administrative jurassienne.

Coup dur pour les autorités communales de Muriaux. Leur recours déposé contre l'autorisation de changement d'affectation de l'ancien hôtel la Halte des Amis, aux Emibois, en centre pour migrants vient d'être rejeté par la juge administrative jurassienne.

Déposé en août 2016, le recours visait à empêcher le changement d’affectation du bâtiment propriété de Michel Beuret. Une opposition populaire au permis de construire avait également été déposée en février. L'autorisation avait finalement été délivrée au mois de juin de l'année dernière.

Or, la justice jurassienne a estimé qu'"un centre d'hébergement pour 30 à 50 migrants n'était pas contraire à l'affectation de la zone village autorisant des activités et des entreprises moyennement gênantes".

Pas si vague?

Autre élément, l'été dernier, le maire de Muriaux Pierre-André Gigon estimait que "le changement d’affectation évoquait une salle de réunion, des chambres d’hôtes, un guesthouse, éventuellement un centre d’accueil pour Réfugiés. Aujourd’hui, on ne parle plus que du centre pour réfugiés". Et de souligner: "Tout cela est un peu vague."

Sauf que, après l'instruction du dossier par la justice et en particulier une visite du bâtiment actuellement désaffecté, la juge administrative a estimé que "la publication faite au Journal officiel en décembre 2015 permettait de définir clairement que le propriétaire envisageait sérieusement non seulement l'installation d'infrastructures touristiques mais également l'aménagement d'un centre pour migrants."

Elle affirme également dans le communiqué diffusé ce mardi que "la commune avait été sollicitée bien avant la publication par l'association jurassienne d'aide aux migrants (Ajam) pour l'informer de son intention de louer le bâtiment pour y installer des migrants." Affaire à suivre.

COMMUNIQUÉ

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

MURIAUXCrainte du migrant aux EmiboisCrainte du migrant aux Emibois

MURIAUXL’avenir d’un centre de réfugiés reste incertain pour la communeL’avenir d’un centre de réfugiés reste incertain pour la commune

Top