Le père Lucien Cattin, missionnaire jurassien au Liban au début du 20e siècle

chargement

Le Noirmont Le jésuite franc-montagnard, né aux Barrières, un hameau du Noirmont, a été un des principaux acteurs de la création de l'hôpital universitaire, l'Hôtel-Dieu de France, à Beyrouth. Une exposition lui rend hommage dans son village natal.

 10.08.2018, 18:14
Premium
Jacques Bassang, ancien maire du Noirmont, Claude Kilcher, l’actuel maire, Phillipe Bouille, arrière-petit-neveu du père Cattin et Paul Boillat de la Société jurassienne d’émulation avec l’affiche de l’exposition, une affiche signée Plonk & Replonk.

Ancien maire du Noirmont, Jacques Bassang a de vieux souvenirs qui lui reviennent: "Dans les années 60, je m’étais rendu au Liban pour voir un père jésuite jurassien et il m’avait parlé du père Lucien Cattin, dont le souvenir au Liban était encore bien vivant et qui venait du Noirmont. Mais à part ça, ici dans le Jura, personne...

À lire aussi...

agricultureVague de chaleur et retour du froid: quel impact sur les cultures de l’Arc jurassien?Vague de chaleur et retour du froid: quel impact sur les cultures de l’Arc jurassien?

CampingBerne: Cerlier crée une aire de séjour pour les gens du voyageBerne: Cerlier crée une aire de séjour pour les gens du voyage

SantéJura: 12 millions de francs pour l’hôpital et les institutions de soinJura: 12 millions de francs pour l’hôpital et les institutions de soin

AnnulationIl n’y aura pas de Marché-Concours national de chevaux à Saignelégier en 2021Il n’y aura pas de Marché-Concours national de chevaux à Saignelégier en 2021

SortieUne course d’école à ChasseralUne course d’école à Chasseral

Top