09.11.2019, 05:30

Le Noirmont: Jérémy Desbraux, digne héritier de Georges Wenger

Premium
chargement
Jérémy Desbraux, "Découverte de l'année 2020" selon le Gault&Millau.

Portrait Dix mois après avoir repris la Maison Wenger au Noirmont, Jérémy Desbraux vient d’être désigné «Découverte de l’année 2020» par le Gault&Millau, qui lui met la note de 17 sur 20. Une entrée tonitruante dans le monde des grands, après une ascension tout aussi fulgurante. Portrait.

Il y a des moments où tout s’accélère, où tout arrive en même temps. A l’échelle d’une vie, l’année 2019 est l’un de ces moments pour Jérémy Desbraux. Après deux petites décennies à gravir les échelons, dernièrement encore second de Franck Giovannini à Crissier, le chef a vécu les dix derniers mois sur un nuage: en janvier, il reprenait la Maison Wenger au Noirmont, jusque-là cotée 18/20 au Gault&Millau et deux étoiles au Michelin. Début octobre, il recevait à son tour la...

À lire aussi...

CuisineAu Noirmont, Georges Wenger, l'amoureux du terroir, se retireAu Noirmont, Georges Wenger, l'amoureux du terroir, se retire

GastronomieLe chef jurassien Georges Wenger passera la main à la fin de l’annéeLe chef jurassien Georges Wenger passera la main à la fin de l’année

Georges Wenger passera la main

Georges Wenger cessera ses activités de chef cuisinier à la fin de l’année. Il remettra les clés de son restaurant du...

  27.08.2018 15:49

Le goût d’un pays (3/5 Jura)Le damasson rouge et la Damassine AOP racontés par Georges WengerLe damasson rouge et la Damassine AOP racontés par Georges Wenger

Le damasson rouge raconté par Georges Wenger

Une petite prune rouge soulève la passion d’un grand chef. On l’appelait pour qu’il nous raconte le totché, ce gâteau à...

  15.08.2018 06:30
Premium

RESTAURATIONLe GaultMillau 2018 continue de faire de l’œil à Georges WengerLe GaultMillau 2018 continue de faire de l’œil à Georges Wenger

ŒnologieŒnologie: les trèsors de Dany PochonŒnologie: les trèsors de Dany Pochon

Top