Le maire de Bienne Erich Fehr vise le Conseil-exécutif

chargement

Politique Le maire socialiste de Bienne annonce sa candidature au gouvernement bernois. Il vise le siège occupé par l’élue du Centre Beatrice Simon, qui ne se représente pas.

 09.04.2021, 14:33
Erich Fehr est maire de Bienne depuis 10 ans.

Le maire socialiste de Bienne Erich Fehr est candidat au gouvernement bernois. Il vise le siège de Beatrice Simon (Le Centre) qui ne se représente pas. En annonçant vendredi cette candidature, le Parti socialiste bernois espère reconquérir la majorité rose-verte lors des élections de mars 2022.

Le PS bernois estime qu’il a davantage de chances de décrocher un 3e siège au gouvernement en visant le siège laissé vacant par Beatrice Simon qu’en s’attaquant au siège réservé au Jura bernois occupé par l’UDC Pierre Alain Schnegg. En conséquence, le socialiste du Jura bernois Hervé Guillotti retire sa candidature.

Avec ce retrait, le Parti socialiste ne présente donc aucun candidat du Jura bernois, laissant la voie libre à Pierre Alain Schnegg pour occuper le siège garanti à la partie francophone du canton par la Constitution. «Ce n’était pas une décision facile à prendre, mais elle est dépourvue de tout ressentiment», a déclaré Hervé Guillotti devant la presse à Bienne.

Trois candidats

Le PS bernois juge très peu probable qu’un conseiller d’Etat sortant ne soit pas réélu. Il constate aussi que la gestion de la crise liée à la pandémie a renforcé la position de Pierre Alain Schnegg, qui n’a pas encore fait part de ses intentions. Autant de raisons qui l’ont convaincu de présenter Erich Fehr avec les deux sortants, Christoph Ammann et Evi Allemann.

«Le canton de Berne a besoin d’un gouvernement de gauche, c’est cette conviction qui m’a incité à poser ma candidature», a expliqué Erich Fehr. «Je ne suis pas fatigué par mon mandat, mais je veux relever un nouveau défi», a ajouté celui qui est maire de Bienne depuis dix ans. «Qui ne risque rien, ne gagne rien.»

Agé de 53 ans, le socialiste biennois se présente comme le défenseur des francophones et s’engage en faveur du bilinguisme et du rôle de pont du canton de Berne entre Suisse romande et Suisse alémanique. «Erich Fehr sait défendre les intérêts du Jura bernois», a assuré Hervé Guillotti.

Ces dernières années, la gauche partait divisée dans le Jura bernois en raison de divergences sur la Question jurassienne entre le Parti socialiste du Jura bernois (PSJB) et le Parti socialiste autonome (PSA). Des contacts sont en cours pour obtenir le soutien du PSA, a indiqué Mirjam Veglio, coprésidente du PS bernois.

Dernier mot au congrès

La décision finale sur la nomination des candidats sera prise lors du congrès du PS bernois le 29 mai. Le parti souhaite faire campagne avec les Verts pour décrocher quatre sièges sur sept.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Erich Fehr succède à Hans Stöckli

La mairie de Bienne reste en mains socialistes. A 42 ans, Erich Fehr succède au charismatique Hans Stöckli à la tête de...

  20.12.2010 15:18


élections bernoisesAvec la réélection de l'UDC Pierre Alain Schnegg, la droite reste majoritaire au Conseil exécutifAvec la réélection de l'UDC Pierre Alain Schnegg, la droite reste majoritaire au Conseil exécutif

Top