10.02.2020, 17:06

Le lent déclin du Parti démocrate-chrétien n’épargne pas le Jura

Premium
chargement
François Lachat, président de la Constituante, ministre durant 16 ans puis conseiller national pendant 8 ans, est une des figures marquantes du PDC Jura.

Politique Devancé par le Parti socialiste et menacé par l’UDC, le Parti démocrate-chrétien n’est pas sûr de conserver deux sièges au Gouvernement jurassien. Une première pour cette formation considérée comme un des piliers de la politique cantonale.

Pilier de la politique jurassienne, le Parti démocrate-chrétien tremble sur ses bases. Pour la première fois en 40 ans d’histoire, il pourrait perdre son second siège au Gouvernement, «en raison de l’alliance objective entre la gauche et l’UDC».

Dimanche, lors du premier tour de l’élection complémentaire visant à remplacer Charles Juillard, la socialiste Rosalie Beuret Siess a pris une belle longueur d’avance, portée qu’elle a été par l’entier de la gauche...

À lire aussi...

Gouvernement jurassienRosalie Beuret Siess (PS) en tête du premier tour de l'élection complémentaireRosalie Beuret Siess (PS) en tête du premier tour de l'élection complémentaire

Canton du JuraLe second siège PDC au Gouvernement est en dangerLe second siège PDC au Gouvernement est en danger

Top