22.08.2018, 17:23

Le Jura veut suspendre la vente de l’hôpital de Moutier

chargement
Le gouvernement jurassien hausse le ton vis-à-vis du canton de Berne dans le dossier hospitalier

Tension Le gouvernement jurassien exige la suspension de la vente de l’hôpital de Moutier jusqu’à la décision concernant les recours liés au vote de la cité prévôtoise sur son transfert dans le Jura.

"Le gouvernement jurassien s’oppose formellement à la mise en vente précipitée de l’hôpital de Moutier", souligne le canton du Jura dans un communiqué publié mercredi. L'exécutif cantonal déplore une nouvelle fois que cette annonce soit tombée en pleine période estivale.
L'Hôpital du Jura bernois (HJB) avait annoncé le 19 juillet être à la recherche d'un repreneur pour le site hospitalier prévôtois par l'intermédiaire d'une banque suisse. Le gouvernement jurassien dit déplorer que le Conseil-exécutif bernois ait donné son feu vert à cette opération sans l'avoir au préalable consulté.
Il ajoute désapprouver cette manière de procéder étant donné que l'avenir l’hôpital concerne directement le canton du Jura "en vue du futur transfert de la Ville de Moutier dans le Jura". Les citoyens de Moutier ont choisi le 18 juin 2017, à une courte majorité, de rejoindre le canton du Jura.


Stupéfaction jurassienne

 

"Nous avons jugé utile de tirer la sonnette d'alarme et d'informer le Conseil-exécutif bernois de notre stupéfaction et de notre refus de voir cet hôpital mis en vente", a déclaré sur les ondes de RFJ David Eray, président du gouvernement jurassien. Pour le ministre, cet hôpital "sera tôt ou tard dans le territoire cantonal et il fera partie de la planification hospitalière cantonale jurassienne".
Delémont conteste une vente dans la mesure où la décision sur les recours contestant la validité du vote sur l’appartenance cantonale de Moutier n’interviendra pas avant le mois d’octobre. Selon lui, la "démarche ne fait qu’attiser les tensions dans une période déjà compliquée à vivre".

Les deux exécutifs, bernois et jurassien, s’étaient engagés fin juin lors de la dernière séance tripartite sous l'égide de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga à tout mettre en œuvre pour réinstaurer calme et sérénité à Moutier. Pour le Jura, le dossier de l'hôpital ne doit pas être traité séparément du reste.


Rejet attendu

 

Le gouvernement jurassien souhaite que la question hospitalière soit intégrée aux négociations portant sur le transfert de Moutier et le partage des biens. Ces négociations débuteront dès que la préfète du Jura bernois aura statué sur les recours et pour autant qu'ils aient été écartés.
Les autorités jurassiennes estiment que la volonté de vendre cet hôpital compromet la souveraineté du Jura parce qu’elle prétérite la planification hospitalière future du canton. "Cette démarche représente une atteinte au devoir de loyauté confédérale dans le processus engagé", dénonce l'exécutif cantonal jurassien.


Appel à la Confédération

 

Le climat est donc loin de s'apaiser dans le dossier sur l'avenir de la Ville de Moutier. Face à ce pourrissement de la situation, les voix se multiplient pour demander à la Confédération de s'impliquer davantage dans ce dossier. Une nouvelle réunion de la conférence tripartite est d'ailleurs prévue au mois de septembre.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Question jurassienneTransfert de Moutier: le Gouvernement jurassien reste confiantTransfert de Moutier: le Gouvernement jurassien reste confiant


Top