02.08.2015, 19:49

Le Jura se mobilise pour les chômeurs

chargement

Sauf revirement - peu probable - du Conseil fédéral, la révision de la loi sur l'assurance chômage (Laci) entrera en vigueur le 1er avril. Une révision balayée à 76% par les Jurassiens lors de la votation fédérale de septembre dernier, mais qui avait passé la rampe au plan national. La nouvelle disposition légale entraînera une réduction de la durée des indemnités pour certaines catégories de chômeurs. Neuchâtel a déjà fait ses comptes: plus de 1000 personnes se retrouveront bientôt avec le fâcheux statut de fin de droit. Dans le Jura, ce chiffre a été estimé à environ 500.

«Le Gouvernement est très soucieux face à cette situation qui va plonger des gens dans le désarroi», a regretté hier le ministre de l'Economie, Michel Probst. Pour s'attaquer à cette future dure réalité, l'Etat a opté pour un dispositif de réinsertion cantonale. Dans le cas extrême, l'aide sociale sera renforcée. Pour 2011, le coût total des mesures en faveur des chômeurs en fin de droit s'élèvera à 6,45 millions de francs. Le canton et les communes passeront à la caisse de façon paritaire. Le coût de la nouvelle loi est estimé à 2,5 millions, dont 1,5 pour l'aide sociale.

L'exécutif entend renforcer son dispositif en faveur des demandeurs d'emploi, qui s'articule aujourd'hui autour de quatre axes: les programmes d'occupation (POC), l'allocation d'initiation au travail, contribution aux frais de déplacement et soutien à l'embauche des travailleurs âgés. Agés? «A partir de 50 ans, vous êtes considérés comme un senior», dixit Michel Probst. Toutes ces mesures sont accordées par les ORP, dont l'effectif vient d'être renforcé de 2,7 postes.

La mesure la plus utilisée demeure le POC. Jusqu'ici, il permettait à un chômeur d'être payé entre 2500 et 3500 francs par mois. Surtout, après deux POC d'une durée maximale de six mois chacun sur deux ans, le chômeur, qui s'acquitte des cotisations sociales, pouvait revendiquer à nouveau les prestations de chômage. Ce sera terminé dans quelques jours. Dès le 1er avril, les POC dureront en principe quatre mois au maximum. Mais leur nombre sera augmenté à 145. Vingt POC formatifs seront en outre créés par l'Efej. Le Gouvernement s'attend à établir une liste d'attente. L'allocation cantonale d'initiation au travail sera renforcée. Un accent particulier sera mis sur la formation et l'acquisition de nouvelles compétences. L'objectif: éviter l'exclusion sociale.

Dans le Jura, quelque 1400 personnes sont dépendantes de l'aide sociale. La révision de la Laci pourrait faire augmenter ce chiffre à 1600. /gst

Le Jura se mobilise pour les chômeurs


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PandémieCoronavirus: la déchetterie de Saint-Imier rouvre ses portesCoronavirus: la déchetterie de Saint-Imier rouvre ses portes

SantéConfinement: le Jura craint une augmentation des violences domestiquesConfinement: le Jura craint une augmentation des violences domestiques

PandémieJura: un don de 10 000 masques pour les commerces et les administrationsJura: un don de 10 000 masques pour les commerces et les administrations

SantéDes lieux de dépistage séparés à l’Hôpital du Jura bernoisDes lieux de dépistage séparés à l’Hôpital du Jura bernois

LoisirsMagic Pass: les enfants du Vallon de Saint-Imier skieront encore à un prix préférentielMagic Pass: les enfants du Vallon de Saint-Imier skieront encore à un prix préférentiel

Top