22.10.2017, 16:13

Le candidat du PLR Gabriel Voirol vire en tête

chargement
Il faudra attendre le 12 novembre avant de connaître le nom du nouveau maire (ici l'hôtel de ville de Porrentruy).

Mairie de Porrentruy Les habitants de Porrentruy (JU) devront attendre le second tour le 12 novembre pour connaître leur maire, aucun des cinq candidats n'ayant obtenu dimanche la majorité absolue. C'est le PLR Gabriel Voirol qui a terminé en tête du 1er tour. Il devance de 58 voix le maire sortant, le PDC Pierre-Arnauld Fueg.

Le candidat du Parti socialiste et celui du Parti chrétien-social indépendant (PCSI) ont été nettement distancés lors de ce premier tour de l'élection communale de Porrentruy. Dimanche, la participation a atteint 59%. Depuis plus de 100 ans, la ville est dirigée par des élus du PDC ou du PLR.

Le PLR Gabriel Voirol termine en tête avec 956 voix devant le maire PDC Pierre-Arnauld Fueg (898 voix). Le socialiste Julien Loichat est distancé avec 527 voix. Candidat du PCSI, Philippe Eggertswyler se classe en 4e position avec 462 voix. Le sans parti Pascal Bedin ferme la marche avec 60 suffrages.

Candidat surprise, Pascal Bedin était l'un des protagonistes de la fraude électorale lors des élections de 2012 avant d'être blanchi par la justice de l'accusation de captation de suffrages. Les quatre autres candidats sont tous membres de l'exécutif du chef-lieu ajoulot.

Vers un duel à droite

"C'est un résultat conforme à nos attentes", a déclaré le maire sortant sur les ondes de Radio Fréquence Jura (RFJ). "Je suis très fier de ce score", a ajouté Pierre-Arnauld Fueg. Le candidat du PDC estime qu'une deuxième campagne débute lundi.

"Je n'ai aucune ambition partisane, j'ai seulement envie que cette ville avance sereinement", a déclaré le vainqueur de ce premier tour Gabriel Voirol. "Je veux vraiment que l'on tire un trait sur les aspects claniques", a ajouté le candidat du PLR sur RFJ. Maire par intérim en 2013, Gabriel Voirol a certainement récolté des voix au-delà de son parti.

Le candidat du PCSI Philippe Eggertswyler a déjà annoncé qu'il ne se représentera pas au 2e tour. Le report des voix pourrait profiter au candidat PLR.

La campagne électorale a suscité un grand intérêt dans la cité des princes-évêques en raison des défis qui attendent Porrentruy: quelle sera la place de cette commune de 6800 habitants dans un canton qui doit accueillir Moutier (BE) et comment attirer des habitants et des entreprises.

Invalidation en 2012

L'élection en 2012 avait été entachée de soupçons de captation de suffrages et fraude électorale. S'appuyant sur le dossier pénal, la justice administrative avait annulé le résultat du second tour qui avait vu la victoire du candidat du PCSI Thomas Schaffter.

L'invalidation avait entraîné la tenue d'un troisième tour inédit qui a conduit à un renversement de situation avec la victoire du candidat PDC. Sur le plan pénal, l'un des fraudeurs présumés condamnés par le Tribunal cantonal a fait recours.

Eviter tout risque de fraude

Pour éviter un nouveau psychodrame comme il y a cinq ans, la ville avait mis en place des mesures préventives. Un tout-ménage rappelant sous forme humoristique les grandes règles à respecter lors d'un vote a ainsi été distribué aux habitants.

La municipalité a également supprimé le ramassage du vieux papier pour éviter que des personnes malintentionnées ne récupèrent des cartes non utilisées. Près des boîtes postales, la corbeille à vieux papier a été enlevée et un timbre avec un relief a été apposé sur la carte de légitimation pour éviter que le document ne soit copié.

Mairies remportées par le PCSI

Sur l'ensemble du canton, le Parti chrétien-social indépendant a conquis plusieurs mairies. A Saignelégier, chef-lieu du district des Franches-Montagnes, c'est l'ancien député Vincent Vermeille qui l'a largement emporté face à son adversaire du PDC. Le Parti socialiste, qui tenait la mairie depuis 21 ans, ne présentait pas de candidat.

A Haute-Sorne, deuxième plus grande commune du canton, le maire sortant PCSI Jean-Bernard Vallat l'a emporté face au candidat de la formation Haute-Sorne Avenir. A Montfaucon, l'élection libre a vu la victoire du député PCSI Vincent Hennin.

A Delémont, Damien Chappuis avait été réélu tacitement pour un deuxième mandat à la mairie lors du dépôt des listes. Député au Parlement jurassien, l'élu du PCSI avait succédé en avril 2015 à Pierre Kohler qui avait quitté son poste en cours de mandat.

La majorité du Conseil communal du chef-lieu cantonal a basculé à gauche dimanche avec l'élection d'un second socialiste qui a ravi le siège laissé vacant par un élu du PCSI. L'exécutif compte désormais deux socialistes, une représentante de la gauche alternative (CS-POP et Verts) et un PDC. Le maire PCSI Damien Chappuis complète ce quartette.

Maire UDC

A relever que le président de la section cantonale de l'UDC Romain Schaer a été élu à la mairie de la commune fusionnée de La Baroche, village de quelque 1200 habitants du district de Porrentruy. La grande majorité des maires des communes jurassiennes ont été élus ou réélus tacitement lors du dépôt des listes.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FestivitésLe Noirmont: un carnaval plus chaud que jamaisLe Noirmont: un carnaval plus chaud que jamais

Transports publicsTransports publics: menace sur les lignes régionales jurassiennesTransports publics: menace sur les lignes régionales jurassiennes

ExpositionSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du SoleilSaignelégier: près de 50 artistes pour célébrer les 40 ans du café du Soleil

Le Soleil fête ses 40 ans en peinture

Pour ses 40 ans, le café du Soleil, à Saignelégier, invite 45 artistes pour quatre expositions échelonnées au cours de...

  20.02.2020 17:35
Premium

EmploiVente: les salaires pas encore suffisamment respectés dans le JuraVente: les salaires pas encore suffisamment respectés dans le Jura

TraditionAu Noirmont, les Sauvages sont de sortie ce week-endAu Noirmont, les Sauvages sont de sortie ce week-end

Top