04.10.2016, 00:54

Le berger a aimé veiller sur elles

Premium
chargement
1/4  

DÉSALPE DU BOÉCHET Jacques Rebetez a gardé les génisses en estivage.

A la Combe-à-la-Biche, l’atmosphère vibre encore d’une calme quiétude de début d’automne. Avant la 28e désalpe du Boéchet de samedi, l’unique du canton, les 170 génisses en estivage depuis la mi-mai paissent tranquillement. L’une d’elles vient de vêler. «Ici, je me sens comme au milieu d’un petit paradis sur terre!», commente, souriant, Jacques Rebetez, berger des lieux pour la...

À lire aussi...

3 idées entre 4 mursCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de PoolCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de Pool

Covid-19La clinique du Noirmont aide l’Hôpital du JuraLa clinique du Noirmont aide l’Hôpital du Jura

TransportsOn ira de Saignelégier à Glovelier en busOn ira de Saignelégier à Glovelier en bus

AlternativeSaignelégier: on ira au Salon du mieux-vivre... sur le webSaignelégier: on ira au Salon du mieux-vivre... sur le web

DécèsAntoine Flück jouera pour les angesAntoine Flück jouera pour les anges

Antoine Flück jouera pour les anges

Enfant du Peu-Péquignot, Antoine Flück a tiré sa révérence, ce mercredi, à l’âge de 68 ans. Les mélodies folkloriques...

  26.03.2020 18:42

Top