31.08.2018, 09:40

Casse de La Ferrière: "Mon mari a eu peur d'être repéré"

chargement
Le bancomat forcé de La Ferrière.

casse de La Ferrière Des malfrats ont fait exploser le bancomat de La Ferrière vendredi vers 2h du matin. Il y a des dégâts matériels: un couple devra être relogé. La patronne de l'hôtel-restaurant La Licorne témoigne.

La Ferrière s'est réveillée en sursaut, dans la nuit de jeudi à vendredi, vers 2h du matin. Certains habitants ont même assisté au casse de la filiale de la Raiffeisen en direct. 

"Je dormais. Et j'ai cru que c'était un coup de tonnerre. Mais mon mari, lui, était debout au moment de l'explosion", raconte Laura Hager, patronne du logis de la Licorne, au centre du village. Le bancomat forcé à l'explosif est situé juste en face...

"Les malfrats ont pris la fuite dans une Renault blanche immatriculée en France", indique la Police cantonale bernoise, qui ne divulguera pas le montant du butin. "On ne parle pas de millions de francs", lâche quand même le porte-parole, Christoph Gnägi. Personne n'a été blessé. Une enquête est en cours pour tenter de mettre la main sur les fuyards. 

"Quatre hommes masqués"

"Des voisins ont vu quatre hommes masqués. Ils parlaient français, sans accent particulier", rapporte Laura Heger. Le casse a été filmé d'en face au téléphone portable. Sur la vidéo, on aperçoit un homme en train de sprayer en l'air, "peut-être pour qu'on ne voie pas ce qu'ils fabriquaient", suppose la tenancière. 

La scène aurait duré à peine plus de cinq minutes. Visiblement, les voleurs n'étaient pas venus pour pique-niquer... "Il paraît qu'ils étaient armés. Pour débarquer à 2h du matin, juste avant que le boulanger commence son travail quotidien, il faut forcément qu'ils soient venus faire un ou deux repérages", suppose Laura Hager. 

Oups, le flash...

Comme d'autres, son mari a dégainé son téléphone portable. Sauf qu'au moment de prendre la photo, bien planqué, il a compris qu'il avait oublié d'enlever le flash... "Il a eu peur d'être repéré." Mais les visiteurs avaient sûrement autre chose à faire... 

L'explosion a fait des dégâts. Au point que le jeune couple qui loue un appartement au rez-de-chaussée devra être relogé. "Je leur ai prêté une chambre pour la nuit", explique la patronne. "Au début, on rigolait. Quand même, les voleurs ont oublié un billet de 50 francs sur le parking! C'est seulement ensuite que le couple a réalisé. Il n'a pas beaucoup dormi en fin de nuit..."


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top