19.07.2017, 00:59
Lecture: 4min

La vie chamboulée d’une électrosensible

Premium
chargement
Pour sortir, Gwenaëlle Kobyliansky enfile une «burka» tissée avec du fil d’argent.
Par Aude Zuber

BIENNE «J’étais foutue, je ne pouvais plus bouger», raconte la musicienne Gwenaëlle Kobyliansky.

Tout a commencé il y a une dizaine d’années. Lorsque Gwenaëlle Kobyliansky téléphonait depuis un portable, elle ressentait une faible douleur à l’oreille et sa mâchoire se paralysait. A ce stade, elle ne s’en est pas réellement inquiétée. Elle évitait simplement l’utilisation du mobile. Mais les choses ont empiré. Il y a quatre ans, sa famille a accueilli un...

À lire aussi...

SantéCoronavirus: le Jura renforce les mesures de traçage dans les restaurantsCoronavirus: le Jura renforce les mesures de traçage dans les restaurants

énergieJustice: la tension sera bien augmentée sur une ligne électrique traversant le JuraJustice: la tension sera bien augmentée sur une ligne électrique traversant le Jura

Covid-19Festi’neuch et le Chant du Gros toujours incertains pour 2021Festi’neuch et le Chant du Gros toujours incertains pour 2021

Festivals incertains pour 2021

L’autorisation, par le Conseil fédéral, de la tenue d’événements de plus de 1000 personnes ne permet toujours pas...

  18.09.2020 05:30
Premium

CultureJura: une bourse et un séjour d’artiste à Paris mis au concoursJura: une bourse et un séjour d’artiste à Paris mis au concours

SantéLe Jura satisfait du rapport sur l’avenir de l’hôpital de MoutierLe Jura satisfait du rapport sur l’avenir de l’hôpital de Moutier

Top