02.06.2016, 00:34

La «sainte» Jeanne Froidevaux de La Bosse renaîtra demain

Premium
chargement
Portrait à l’huile de Jeanne Froidevaux par Marie-Dominique Miserez.
Par Salomé Di Nuccio
LE BÉMONT

Blonde, fine, dotée de la beauté du diable et de mille et une vertus. C’est ainsi que les écrits dépeignent Jeanne Froidevaux, connue comme ayant été la «sainte» de La Bosse, près du Bémont. Or, que sait-on au juste, de nos jours, sur cette belle dame mystique et évanescente, qui, bien que vénérée dès le 17e siècle, ne fut...

À lire aussi...

PénurieDes solutions face à la pénurie de personnel soignantDes solutions face à la pénurie de personnel soignant

PolitiqueSoutien du Grand Conseil neuchâtelois aux parcs naturels et aux éoliennesSoutien du Grand Conseil neuchâtelois aux parcs naturels et aux éoliennes

ZooDeux félins décèdent au Sikypark de CréminesDeux félins décèdent au Sikypark de Crémines

Carnet noirLe photojournaliste jurassien Roger Meier est décédéLe photojournaliste jurassien Roger Meier est décédé

ElevageLa Chaux-d’Abel: les Geiser se séparent de tous leurs ânesLa Chaux-d’Abel: les Geiser se séparent de tous leurs ânes

Top