09.08.2019, 16:56

L’architecte Alain-G. Tschumi s’est éteint à l’âge de 91 ans

chargement
Alain-G. Tschumi en mai 2019, entouré des oeuvres d'art qu'il aimait tant, à son domicile de La Neuveville.

Carnet noir L’architecte Alain-G. Tschumi n’est plus. Il est décédé à La Neuveville à l’âge de 91 ans, quelques semaines après avoir reçu de sa ville un mérite culturel.

Alain-G. Tschumi «s’est endormi paisiblement dans sa 92e année», communique sa famille dans un avis de décès publié ce samedi dans la presse régionale.

Cet architecte reconnu s’est éteint quelques semaines après avoir reçu de la ville de La Neuveville, où il résidait, un de ses mérites culturels. A cette occasion avait été projeté un film intitulé «Construire pour un monde meilleur», réalisé par la Fédération suisse des architectes.

Apprécier les matériaux

«C’est une belle reconnaissance de mon travail», commentait-il alors dans les colonnes d’ArcInfo. Il avait alors ajouté que, pour lui, une bonne architecture passait par une bonne appréciation des matériaux, bois, métal, verre ou brique.

Amateur d’art, il reconnaissait également avoir toujours cherché à marier art et architecture, faisant référence aux cathédrales et aux vitraux, «intégrés à la construction du bâtiment et non ajoutés a posteriori».

A lire aussi : A 90 ans, l’architecte Alain-G. Tschumi voit sa carrière enfin récompensée

Ecoles et homes

Né à Moutier en 1928, Alain-G. Tschumi avait suivi sa scolarité à Porrentruy, puis effectué ses études d’architecture à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich. Il avait ouvert son bureau d’architecture à Bienne en 1955, dirigé successivement avec Rodolphe Baumann, puis Pierre Benoît. Parmi ses premières réalisations, inspirées de Frank Lloyd Wright ou d’Alvar Aalto, le bâtiment de la paroisse réformée de La Neuveville, qui date de 1958.

Mais c’est surtout à partir des années 1970 que sa signature est apparue dans de nombreux bâtiments publics. Citons, à Bienne, l’Ecole professionnelle des arts et métiers et les Ecoles normales des Tilleuls (aujourd’hui la Haute Ecole pédagogique Bejune), mais aussi, dans le Jura bernois, les homes Mon Repos à La Neuveville et l’Oréade à Moutier. C’est lui, aussi, qui a réalisé le bâtiment de l’imprimerie du Quotidien jurassien, à Delémont.

Lauréat de nombreux concours d’architecture, Alain-G. Tschumi avait reçu le prix européen de la construction métallique pour les Ecoles normales de Bienne en 1978. Il a également été, de 1980 à sa retraite en 1993, professeur ordinaire d’architecture et de construction à l’EPFL, dont il était encore professeur honoraire.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top