11.01.2019, 16:31

L'ambassadeur de Roumanie a rassuré le maire de La Neuveville

chargement
L'histoire retiendra que la poignée de mains entre Vlad Vasiliu (à gauche) et Roland Matti a été franche.

Diplomatie Non, Roland Matti n'avait pas oublié d'honorer le rendez-vous de l'ambassade de Roumanie le 2 décembre dernier. C'est l'ambassade elle-même, pour des bêtes questions d'informatique, qui n'avait pas transmis les informations nécessaires. Entre le maire et l'ambassadeur, c'est l'entente cordiale.

Sur la photo remontant au 20 décembre dernier, Roland Matti, sur le perron de sa mairie de La Neuveville, serre la main de Vlad Vasiliu, ambassadeur de Roumanie à Berne. Entre les deux hommes, l’entente est cordiale.

Oubliée, l’absence du premier à la cérémonie du 2 décembre, célébrant le centenaire de la naissance de l’Etat roumain constitué sur les ruines des empires vaincus de la Première Guerre mondiale. Les deux hommes ont même eu un entretien «amical et constructif», selon les termes du communiqué commun diffusé cette semaine.

La faute au serveur

D’ailleurs, ce n’était pas la faute du maire, a insisté Son Excellence l’ambassadeur. L’invitation, reçue en bonne et due forme, manquait de précisions quant à l’heure et au rôle que devait jouer l’hôte neuvevillois. Etait-il prié de prononcer un discours, par exemple?

Plus problématique, le courriel adressé par la chancellerie de La Neuveville à l’ambassade, qui sollicitait ces précisions, n’a jamais été suivi d’une réponse. Tout ça par la faute d’un serveur informatique déficient. Et non pas par celle du maire, qui, interpellé par quelque journaliste, avait spontanément avoué avoir oublié le rendez-vous.

A lire aussi : Le maire de La Neuveville a zappé l’accueil de l’ambassadeur de Roumanie en Suisse

Vacances roumaines?

Bref, des deux, c’est bien l’ambassadeur qui s’est senti dans l’embarras. Il l’a fait savoir au maire par téléphone, puis par courrier, et enfin de vive voix, lors de la déjà fameuse entrevue du 20 décembre. Laquelle a été qualifiée de «rapprochement imprévu» par les deux parties, au sommet de leur art diplomatique.

Ce qu’on ignore pour l’heure, et que même des sources proches du dossier n’ont pas pu confirmer, c’est si Roland Matti prendra ses prochaines vacances sur les bords de la mer Noire…


À lire aussi...

BouletteLe maire de La Neuveville a zappé l’accueil de l’ambassadeur de Roumanie en SuisseLe maire de La Neuveville a zappé l’accueil de l’ambassadeur de Roumanie en Suisse

HUMOURC'est cadeau: un agenda pour Roland MattiC'est cadeau: un agenda pour Roland Matti

Top